Pendant le weekend

6 novembre 982

 

 

couper du bois, déménager les anciennes affaires, des utilités des inutilités, un apéritif à dix dans la petite maison, la fatigue et le froid, le feu, réparer la voiture, vidange, clenche pétée à retrouver chez le vendeur du haut de la rue, là-bas, à la casse – rendez-vous comptable et travail à la chaîne – saisir saisir saisir – factures, rendez-vous, rêves oubliés : on range un peu, on met de l’ordre, on tente de survivre – commentaire du poème express – surnager, écrire des textos aux enfants et leur parler ainsi qu’aux amis – tout à coup, vers deux heures et demie une amie qu’elle n’avait pas oubliée resurgit, les cheveux sont teints paraît-il, à son bras une dame âgée de  88 ans dans deux mois, sourire espiègle, lunettes de soleil de jeunes filles, dimanche de novembre

le matin du lundi

Repris d’un billet issu de « Mort d’un jardinier » ce matin c’est la meilleure manière d’apprendre tout ce qu’il faut savoir de l’essence de l’art

ciné : « Amin » (Philippe Faucon, 2018) désaffecté;

en dvd « La chambre des officiers » (François Dupeyron, 2000) contextualisé inconsciemment; « Trois couleurs : Rouge » (Krzysztof Kieslowski, 1994) osef un ptit peu;

à la télé « Le journal d’une femme de chambre » (Luis Bunuel, 1964) pas une ride (et tout le monde s’amuse : magnifique) (j’avais une image de Jeanne Moreau et de Luis Bunuel – je la retrouve et la pose taleur) (Jean-Claude Carrière réjouissant qui tient le rôle du curé de campagne)

lecture « Courir » (Jean Echenoz, 2008, Minuit) magique (en vue de la rencontre avec Titi de la fin du mois); puis « Seul dans le noir » (Paul Auster 2009 actes sud); en presque continu « Description d’Olonne »(Jean-Christophe Bailly, 1992, Bourgois)

demain dès l’aube à l’heure ou blanchit la campagne etc…

 

 

Share

1 Comment

    belles photos, le ciel nous aide toujours !

    Vu juste le début de « La Chambre des officiers » qui passait sur Arte (jamais vu avant) mais empêché de regarder la suite, juste après quand il se réveille en cherchant ses dents…

    Du Bunuel à la télé, on aura tout vu (mais ce n’était pas sur TF1)…

Laisser un commentaire