Pendant le weekend

40 novembre 1016

 

 

 

reçu cette magnifique image d’art des rues, trouvée par l’Employée aux écritures coin du Raspail et de Campagne première

« silence, j’écris ! » disait Pierrot le fou (il me semble qu’il s’agit de Michel Poiccard (aka Laszlo Kovacs), mais je ne suis pas complètement sûr) (il se peut qu’il s’agisse de Ferdinand Griffon alias Pierrot). Ce coin de boulevard est ici témoin de cette image

en date de juillet 18 (on s’approche pour ne pas découvrir Bébel mais

presque rien (sans doute une annonce) (devant le potelet eu premier plan bord cadre à droite, la trace du tableau d’affichage qui a probablement été ôté depuis – et on dispose d’une image datée de mai 2018 du même coin de boulevard (haut de l’image le tableau en haut gauche cadre)

Il semble que cette amusette trottoiritaine (probablement mercantile) soit destinée à se reproduire : on en tiendra compte, en en tenant l’historique.

Avec mes remerciements.

Vu au bal une assez petite mais assez bien faite exposition du photographe David Heath (on en reparle demain)

Share

4 Comments

    Je penche pour Michel Poiccard, enfin, c’est à lui que j’ai immédiatement pensé quand je l’ai croisé. Ravie du bon usage que vous en avez eu. Merci réciproque donc.

  • Pierrot le Fou allongé : logique… 🙂

  • … ou à bout de souffle…

  • @Dominique Hasselmann : c’est de trop fumer, là…
    @L’Employée aux écritures : votre obligé, Employée…
    @brigetoun : Merci pour les signalements sur facebook (une réponse à un commentaire sans commentaire…)

Laisser un commentaire