Pendant le weekend

29 janvier 1066

On n’oublie rien de rien, on n’oublie rien du tout, on s’habitue c’est tout : en dvd, « A bout de souffle » (JLG, 1960) (image Coutard qui nous a quittés il n’y a que peu – 2016 quand même) (non, il n’y a pas à dire, le cinéma c’est encore tellement mieux en salle) (dans le poste, France Gall chante « Diego ») (les banderoles des France -Ecosse clamaient « écossez-les » et Roger Couderc commentait les matchs) (la neige à A. je pense et j’oublie)

Plus cette réunion gilets jaunes où on prépare le 5 février grève générale – à suivre.

Le même jour, ce sera le nouvel an chinois : on se prépare dans le parc

Plus cette image de la rue Federico Fellini , à Naples excentrée loin (la petite niche comme en Italie il y en a des milliers un peu partout) (« à la madone envoyer des baisers »)

plus une autre image trouvée sur facebook- ma cousine l’a posée, je crois bien –

le type assis, là, qu’on ne parvient pas à reconnaître, c’est mon grand-père, assassiné à Auschwitz en février 44 – ni pardon ni oubli – les deux, debout je ne sais : des collègues du barreau de Tunis sans doute (ça a l’air fier)

Plus celle-ci (qui peut savoir de qui il s’agit ?) de ce type sur le fleuve Amour gelé bras écartés, et la même autre cadre vide

(on prévoit un peu de neige cet après-midi, plus cette nuit – épisode gratuit qui cessera vite j’espère – en attendant on va aller bosser)

Share

2 Comments

    qui cessera vite je l’espère aussi
    par contre que ne finisse pas trop vite le petit espoir jaune

  • Neige, oui, comme un titre de film – que l’on n’oublie pas non plus… 🙂

Laisser un commentaire