Pendant le weekend

Mercredi 14 août 1152

 

 

 

(il y a vraiment beaucoup à lire à l’atelier – si tu n’y prends pas garde, tu ne fais que ça – un atelier, des choses partout, des gens qui bossent des cris des objets qui traversent écoutes peu d’images – dommage – j’essaye de garder un peu de ce mode quand même – travailler à côté et préparer le départ)

HongKong et cette image que j’ai failli coller au journal

il n’y a pas de différence entre ici ou ailleurs – la Chine s’apprêterait-elle à refaire le coup d’il y a trente ans ? je me souviens de Tienanmen

Cependant tellement bonne nouvelle – un MMS et une photo  de Sacha de retour chez lui – tant mieux…

et puis aller récupérer des revues cahiers du cinéma d’il y a quarante ans – prêter le garage – conduire ici ou là acheter des baskets – tout comme Thierry Beinstingel, le frangin graphomanie les mots – fait la cuisine – fait avancer le truc – cette image que j’aime assez

trouvée derrière l’armoire de la chambre jaune (galeries modernes à Vire) – de la part du Chasse Clou qui en parle aujourd’hui (merci à lui), cette rue Sigalon d’Uzès oùon trouvera le Capitole (on ira voir Perdrix je crois bien ce soir)

et puis le passage du temps sur les affiches du boulevard Sébastopol (qui va aller rejoindre le Marilyn everywhere de madame Savelli) (même ainsi on la reconnaît encore)

Share

1 Comment

    Merci pour la rue Sigalon…

    Chine et Hongkong : même combat ?

    En tout cas, les étudiants hongkongais ne manquent pas d’imagination face aux « FOD » (Castaner devrait se rendre sur place) !

Laisser un commentaire