Pendant le weekend

Vendredi 9 août 1147

 

 

 

 

quand il s’est agi de reprendre le travail (il ne me restait que tout au plus quinze questionnaires à saisir) hier en ouvrant le logiciel, je n’ai plus rien trouvé – ça s’était évanoui dans les limbes du nuage, probablement – une fausse manoeuvre ? un acte réussi ? je ne sais mais plus rien – tout est à refaire – alors je pose quelques images de cette lagune (ce n’est pas que je ne l’aime plus, tu sais mais là, parfois, même sans l’appui de cette gomme incompréhensible, le dégoût m’asperge) (je pense à l’immonde qui « gouverne » ce pays auquel appartient encore cette ville qu’on dit sereine au superlatif (wtf ce salaud))

on ne  comprend pas bien mais les montagnes blanches du fond de l’image ce sont des bateaux de croisière

ils passent et tuent tout ce qui bouge – on continue ? allez

inutile d’être outré – les palaces sont bondés (deux mille euros la nuit, c’est bien) – les restaurant nourrissent, les bars abreuvent, dormons tranquilles

ici à la fin du mois, se tient un festival de cinéma : il a été créé et mis sur les plages par le fils de l’abject fürher d’ici – benito m. dont se réclame la saloperie au pouvoir aujourd’hui : c’est le Lido, c’est la mostra, c’est Salvini…

En tout cas, j’ai trouvé ma fenêtre pour le sixième round – je ne suis pas certain d’avoir tout compris de la consigne, mais je vais m’y résoudre – je vais essayer de me remettre sur le seuil d’Anne Savelli – je vais essayer de reprendre mon travail – je vais essayer

Share

2 Comments

    moi j’ai perdu ma boite mail et mon carnet d’adresse (étais prévenue par grand SFR qui bouffe numericable, m’en moquais) et les gros immeubles blancs qui flottent et polluent me font pleurer (ou me donnent envie de)

  • Salve Regina et Salsifi !

    Dire que l’Italie a connu le PCI et Rossellini, Fellini, Pasolini… le gouffre est ouvert (Macron et son laquais de la diplomatie en pensent quoi ?).

    Immeubles flottants… qui leur fait la chasse ? Ils sont en manque de vignettes Crit’Air, là-bas ?

Laisser un commentaire