Pendant le weekend

Mercredi 11 septembre 1185

 

 

(dix huit ans de ça – pour quoi faire ?) fait gris (les mails – c’est extraordinaire, le monde du travail – on n’y répond tout simplement pas/plus, ce n’est pas plus compliqué que ça : rien – on s’en fout en même temps comme dit l’autre jésuite) au journal la nécrologie : disparition

(me fait penser à Fred Wiseman, le même genre de type, le même genre d’opiniâtreté) (un vieux mec – à ciao) des recherches intempestives sur Sophia Kalos

sur l’article de wiki, on sait qu’elle vécut au 44 de l’avenue Foch puis au 36 de celle à Georges-Mandel (et uniquement cette information donne le goût de ce que fut sa vie sur ses dernières années – pas la géographie, qui paraît assez normale au sens où on l’entend, mais la précision et les paparazzi) à elle, ici

et là

c’est à peu près le même quartier (le seize à 13k le mètre carré) on retrouve les mêmes grilles dont on a forgé le fer, les mêmes arbres enclos, cette discrétion – ah Maria) et puis ceci (wabi-sabi sans doute)

cela qui rassure sur les invectives à éructer en cas de colère immaîtrisée

non, mais sinon, fait gris

 

Share

3 Comments

    belles adresses (derrière avec les jardins en moins, rue de La Trémoille et autres, c’est pas mal aussi)
    mais faisait gris (aujourd’hui bleu) seulement tout de même belles fleurs (vous les chiperais bien pour mon envoi matinal à ma malade… ici plus grand chose – mais bon lui envoie les fleurs dessinées sur les trottoirs)

  • En fait, vers la fin de sa (longue) vie, Robert Frank a fini par ressembler à ses photos (« Les Américains », une expo que j’avais vue il y a quelques années à l’Orangerie), sauf que là il n’utilise pas le selfie, ce miroir populiste.

    Sophia Kalos, il a fallu que j’aille voir à qui tu faisais allusion, j’ai mieux compris après… La cryptologie est un art !

    =+=+=+=+=

  • @Dominique Hasselmann : il suffisait de regarder les étiquettes en haut de l’article remarque…
    @brigetoun : chipez chipez (et courage à la malade)

Laisser un commentaire