Pendant le weekend

1232 Lundi 28 octobre

 

 

tous les jours, tous les jours, ça a quelque chose d’un peu lancinant – mais tant pis, on essaye (sauf force majeure) de tenir et de dire – les passages du temps sans doute – il y a aussi les amis (c’est heureux)

(ici une image due au Chasse-Clou – merci – qui entre dans la série d’un travail en cours) (j’avais intitulé cette affaire-là « turkish catering » mais il faut y adjoindre le voisin grec quand même) – les images de nuit, ici le mur du faubourg auquel on colle apparemment des goulottes d’électricité – ça promet –

c’était en allant à « la base » (il s’y déroulait une jam – des musiciens montent sur scène et jouent ensemble dans un assez joyeux bazar) (« la base » ne rétribue personne,pas même un verre de bière ou d’eau gazeuse pour la musique : drôle d’entente…)

et puis ces guirlandes (c’est déjà noël pour la ville, ces couleurs qui bordent le canal, comme c’est d’un gai…) (j’agonis)

on dispose en sortie de salles de cinéma qu’on ne  peut recommander, vers Jaurès/Stal, de la même gaieté un peu trouble (on n’y va plus qu’en cas de force majeure d’ailleurs) (la place à onze euros, c’est aussi ça Paris – pop corn et publicités immondes garanties)

quel goût…

Et puis manqué Yannick Jaulin, le magnifique conteur de Pougne-Hérisson, (enfin, je crois) qui passait à Paris – je me souviens quand il passait à la cité des sciences, un Noël, vers 1992 ou treize : voilà qui avait de la classe…

ah tant pis, la prochaine fois.

au ciné (104 Pantin) Sorry we missed you (Pardon, on vous a manqué) (la devise de la « boite » qui emploie le livreur premier rôle – auto-entrepreneur pillé, battu, éborgné : merci qui ?) (Ken Loach, 2019) une alarme grinçante et éthique (on comprend que le jury de Cannes (son président, ainsi que Scorcese (ce traître) faisant produire ses films par ces mêmes entités de notre monde contemporains) ce jury donc n’ait pas jugé bon de primer un tel film – Ken Loach, 83 ans, bosse encore – et il vit (scénario d’airain implacable de Paul Laverty depuis 25 ans son complice (né en 57) – on en reparle en maison[s]témoin mercredi prochain si tout va bien) (sauf force majeure)

Share

2 Comments

    la lumière est sur le merveilleux visage de Yannick Jaulin (que n’ai pas le bonheur de connaître) et dans le sourire grimaçant de Ken Loach)

  • Merci d’avoir repris cette photo prise en sortant de la Philharmonie l’autre soir…

    Pour les illuminations (et les « illuminatis » ?), les étoiles ne vont pas tarder ainsi que les sapins par milliers sur les trottoirs (les Verts vont-ils s’en soucier ?)…

    Du côté du canal Saint-Martin, ce n’est pas encore la débauche. 🙂

Laisser un commentaire