Pendant le weekend

1233 Mardi 29 octobre

 

 

hier était un beau jour – on a discuté pour savoir ce que c’était que le bonheur avec cette dame (la tante de G.) (une des nombreuses tantes de G.) avec un verre de champagne en main, à savoir que ça ne se présente pas tous les jours dans ce monde-là – mais hier était un beau jour qui a un peu commencé par ceci

j’ai ensuite retrouvé E. à Goncourt (tellement heureux de la voir) (un beau jour) – le mur de jour

le faubourg essentiellement en travaux – prolongement aménagement de la ligne deux ans que ça dure et c’est pas fini – fuck off – mais passons, on a croisé ces trois là

rapprochés – différents – on imagine toute une histoire, trois personnages en quête d’auteur (ami.e.s, frères et soeurs, cousins, tziganes – les boucles d’oreille de la jeune fille, les capuches des garçons, les basketts, attention à ne pas trop manger et tant d’autres choses encore…)

attachants hein – on descendait le faubourg – mettons le mur dans le décor

on croisait le buste de Frédéric Lemaître en pensant à Pierre Brasseur, Jean-Louis Barrault et Maria Casarès (ah Maria Casarès …!!)

on allait à l’Ircam où A. deviendrait docteure en informatique (l’un des membres du jury posant ses questions en direct de New-York)

et vers 18 heures, champagne donc

longue et belle vie à vous, mes filles

Share

2 Comments

    contente pour vous
    moi aussi hier était un beau jour avec bonne nouvelle, des attachants, des énervements, des grognements se transformant en sourire, tout ce qu’il faut quoi
    j’espère que c’était ainsi pour d’autres

  • Ah oui, l’Ircam, je vois. Bravo à elle ! 🙂

Laisser un commentaire