Pendant le weekend

1243 Vendredi 8 novembre

 

 

rive gauche

réalisée sans trucage – on commence par un café au bar – toujours au bar – debout comme la nuit – travailler (saisie saisie)

croiser l’officine (vaguement le sentiment qu’elle périclite) (c’est un peu égal) rive gauche c’est aussi TNPPI les hôtels et la rue du Bac – passer le pont

les lumières et les ombres

(j’entends l’ordure d’Italie et cette droite qui s’abstient : cette honte et cette peste brune à vomir) – rive droite et le vert Galant

contre-champ : ce qu’on verra donc des chambres du palace (mille cinq euros/dollars la nuit ?)

c’est Paris ça aussi – juste avant on avait droit à cette triade

c’est la France – croisé cette effigie (#358)

et ce petit métier (coller des traits blancs sur le goudron)

l’avancée du mur (les chantiers avancent : les index du P/E*, les 27-09, les interstices et légendes)

je suis passé aussi voir l’exposition de S. (mon neveu) (13 rue de l’Échiquier, Paris 10) (une petite sculpture – l’expo en compte plusieurs milliers quand même stuveux – compte tenu que « plusieurs » commence à deux)

la fatigue qui s’empare de l’illustrateur, mais ici

les bruits de ces abus sexuels – Adèle Haenel et son courage magnifique – le soir séminaire (on en parla) – de la lumière dans les arbres (drôlement dans les clous de la wtf radio ce matin)

seulement des belles choses – seulement…

 

au cinéma En territoire hostile (Chloé Guerber-Cahuzac, 2019) documentaire ayant pour objet la façon abjecte dont le droit d’asile a été brisé et mis en pièces par les Macron (ps) Collomb (ps) (mais avant eux, aussi, par Vals (ps) et sa très bonne compagnie : celle de l’extrême droite) – comment veux-tu qu’on oublie ?

 

 

 

 

Share

2 Comments

    « Le Vert galant » : je me suis toujours demandé à qui, d’Hulot ou de Jadot, ce qualificatif siérait le mieux ?… Le square, en tout cas, est toujours agréable même si un jour on va sûrement installer un ascenseur pour y descendre !

    Concernant « Macron (ps) », il faut relativiser l’appartenance de notre bien-aimé Président à ce parti (il a acheté sa carte de 2006 à 2009).
    Sa dernière tentative pour « gauchir » son mouvement ne trompe personne : les dernières décisions prises concernant, par exemple, les conditions restreintes d’accession aux APL, au chômage, les quotas pour l’immigration « économique », la mise en place de la surveillance généralisée dans cette bienveillante « société de vigilance » dont il est le héraut… tout cela peut sans problème faire disparaître cette référence purement cosmétique et circonstancielle à un « socialisme » dont on a vu rapidement que ce n’était qu’un paravent ou une défroque dont il avait rapidement et traîtreusement décidé de se défaire.

    Les profits des patrons du CAC 40, réalisés en 2018, parlent pour la politique macronienne. Le Medef est évidemment, comme tu le sais, plus sa tasse de thé que le gros rouge qui tache. 🙂

  • nom Dominique PAS d’ascenseur pour le Vert Galant… ne serait plus vert (vrai qu’il ne l’est plus depuis longtemps mais ça ne fait rien)
    pour le reste, les belles choses, et ne pas penser que à toutes petites touches ou à plus grosses l’Europe s’installe dans quelque chose qui me rappelle furieusement (y compris les prises en main des journaux) ce que décrit « une petite ville nazie  » de W S Allen

Laisser un commentaire