Pendant le weekend

1264 vendredi 29 novembre

 

 

 

à la régie, tout est à vendre – c’est ça qui est beau – non contente de nous infliger ses publicités bidons et pornographiques à longueur de couloir, voilà qu’elle brade ses rames

si ça n’est pas nouveau ça n’en reste pas moins immonde. On fait la même chose sur les galeries  (au moins a-t-on l’alibi de faire du commerce – il y avait une frénésie du côté de l’Opéra, à ne pas croire – mais je n’y vais guère, dans ce quartier – je revenais de la rue de Rivoli où je m’étais procuré les trois tomes de « His Dark Materials » cadeau d’anniversaire en version originale) (sur la façade de l’Olympia Bruno Coquatrix, en grosses lettres rouges, dix fois plus gros que n’importe qui un nom s’étalait – inconnu… ainsi que la première partie – et pourtant j’aime le music hall, ses chansons ses danseuses légè-è-res/et le public qui rigole…)

puis finir (pour un temps court) la saisie – cuisiner du poulet – ranger nettoyer ménager – un sms longuet à un ami – un appel à E. qui ne viendra pas – s’en aller au séminaire où on discutât des gilets jaunes et de leur couverture médiatique par rapport aux atrocités subies notamment samedi dernier, cette honte – revenir tranquillement en métro, croiser un de mes contemporains

et reprendre le collier (la douze pour l’ordinaire – elle sera supprimée le 30 au soir)

Share

2 Comments

    pour les noms inconnus sur la façade Olympia, lorsque l’on cite sur certaines radios ou dans certains journaux des « célébrités », mon constat, presque chaque fois que a) suis très vieille et que b) il y a plusieurs sociétés qui cohabitent dans notre pays (les autres aussi je suppose)

  • Une pub pour « Créteil soleil » ça vaut bien une pub pour La Réunion (avec son autoroute en panne) affichée sur les parois du même métro, non ?

    Il fait donc beau à Créteil (si l’on en croit l’annonce), profitons-en, même un jour de « Black Friday » ! 😉

Laisser un commentaire