Pendant le weekend

B2TS Château-Landon (2)

 

B2TS (back to the street) une série pendant le week-end (le dimanche souvent) de photos présentant des photos elles-mêmes collées sur un mur. Ici, l’une d’entre elles (renouvelée) collée sur un des murs d’une petite maison coin (est-ce bien un coin d’ailleurs) Aqueduc/Château-Landon (Paris 10).

 

pas mal d’enfants, on verra – on les aime assez, ces sourires et ces regards – qui dira leurs prénoms? leurs goûts ? leurs désirs ? – une réponse à l’atelier visages, aussi bien –

qu’est-ce qu’on en pense ? Une famille ? (la fille (son sourire…! celui du garçon,derrière debout) qui se serre contre le bras de son père ? la femme au si doux sourire qui cache ses cheveux sous un tissu rose ? la main de de cet homme qui serre le genou de cet enfant qui ne sourit presque pas ?) (parfois les photos vivent)

celui-là ferme les yeux, comme s’il dormait et faisait un si beau rêve – sans doute joue-t-il (on croit reconnaître un calendrier de l’avent – c’est parce que c’est bientôt) (sur une pancarte, un calicot, un tissu noir en lettres blanches je me souviens, durant cette manifestation de mardi « rien à foutre de Noël » tandis que le petit cintré dans son camp africain chef des armées demande « une trêve pour les familles » – avec sa loi travail (ni loi ni travail) et sa patrie, voit-on où il nous emmène ?)

magiques hein (en chaussettes pour l’un)

trop de reflets – le tragique transpire quand même- la corde alignée au ciment – l’asile, ici, dans ce pays

petit sourire, mandarine, couleurs

on prie pour que ces ombres ne soient pas leur futur…

Bon dimanche

 

Share

2 Comments

    Oui, cette expo en plein vent ou en pleine pluie tient le choc : elle est peut-être plus à l’abri (sans file d’attente) que dans un musée… 😉

    Bon dimanche idem.

  • je me joins à la prière finale

    avant, j’ai cru retrouver des sourires d’hier rue Pasteur (et pour la première je me suis dit X a accru sa famille)

Laisser un commentaire