Pendant le weekend

1316 Mardi 21 janvier 2020

 

 

 

(on la fait tous les ans, mais on se rassure aussi : on est encore là) ça fait 227 ans de ça que vers onze heures ce jour-là il montait sur la guillotine de la place de la Liberté de la Révolution pour se faire couper la tête (c’est un précédent qui peut faire jurisprudence) (et seize ans que je décidai de ne plus fumer de cigarettes, une bronchite plus tenace que les autres avait réduit mon appétit illusoire – j’ai pris cinq kilos de cet acte) (que de chiffre : c’est la saisie, ça) (le logiciel traité remarche un petit peu mieux – cette galère…!) or donc je lis ce matin le texte de Simone W. (une merveille) qui me fait souvenir que l’ouverture de « Nos 27 septembre » lui est due – ça fait chaud au cœur et on la remercie

Bien longtemps qu’on n’avait pas eu l’occasion de ce point de vue

(il y en avait peu sur la ligne qui, par Barbès relie la Nation à l’Étoile – c’est une belle allégorie) (encore que la Nation… bon passons et surtout

on ne lâche rien) (j’entends dans le poste – radio-france en grève, toujours (on soutient) et un ministre de la com’ muet indigent et lâche – que le fusible ignoble à la casquette trop grande va sauter – très bien et tant mieux, mais qui pour servir des maîtres qui trahissent ?) c’est qu’on allait au concert voir Antonio Zambujo – doublé par Misia en deuxième partie – « Au fil des voix », festival assez furieusement  dix huitième (arrondissement) : 30 e la place quand même…- avec sa marraine, Barbara Hendricks magnifique et sensible – on l’aime aussi – beaucoup de têtes garnies de cheveux blancs (ça patiente en lisant le canard de référence qui paraît l’après midi) et de lusitaniens (ça ne se voit pas, là)

et un Zambujo (en baskets, faut pas se gêner non plus…) à la voix d’or comme on dit (barbalakon minimum syndical aussi sans doute) – sans doute manquait-il le saxophone basse (tant pis) ou autre cuivre (tant pis) mais il y avait, à la guitare portugaise Bernardo Couto (au piano Filipe Melo et à la contrebasse Diogo Alexis)

(on y a croisé apap) le tout si beau…

 

Share

2 Comments

    du bien (en jaune) du beau en musique
    et on repart avec sourire et un peu plus de force

  • Ah bon, Lallement va enfin être renvoyé dans ses foyers ?

    Je ne connaissais pas Zambujo : peut-être un lointain cousin du grand Zampano ?… 🙂

Laisser un commentaire