Pendant le weekend

1330 Mardi 4 février 2020

 

 

 

renouvellement de l’oloé de campagne

caisse au garage (roulement arrière plus pneus arrières plus balais d’essuie-glace – dans les 300 e – pas besoin de ça) (tant pis) la nuit la ville

on n’y voit rien comme disait Daniel Arasse dans son livre magnifique (en folio) puis le jour (en passant par Censier séminaire littérature et humanités numérik – lumineux, par Ariane Mayer, sur le champ de l’auto-édition)

moisson de six salons de coiffure d’invent’hair dans le coin

J’ai fini le livre de Anna Laura Braghetti – sincère et (il me semble) juste – qui montre la foi dévouée d’Aldo Moro et son effondrement quand le pape Paulo le sixième le condamne à mort « sans condition » – en quoi cette éminence blanc et or numéro 262 Giovanni Battista Montini tient une bien grosse part de responsabilité dans l’assassinat du président de la démocratie chrétienne d’alors (elle a disparu – à la place on a eu Berlusconi  (membre de la P2 tout autant…))  (si Moro est mort désespéré, assassiné dans le garage en sous-sol du 8 via Montalcini, à Rome, donc, le 9 mai 1978, dans le coffre d’une 4L rouge le visage et le corps recouvert d’un plaid écossais, le paulo en question a succombé à une crise cardiaque le 6 août de la même année) – une autre part, plus importante encore, revient à Andreotti et Cossiga (ministre de la police d’alors qui organisa la traque des Brigades rouges (avec la réussite qu’on sait) durant l’enlèvement en compagnie de caciques de la P2)  : le petit vendu tassé mafieux ex-président du conseil des ministres a crevé (en 2013…) et c’est ainsi (je te colle une photo où ces deux-là courbés et blagueurs vivent encore – en 2004)

image de salon (uniquement masculin – possibilité de se faire tailler sa barbalakon (8e), il faut vivre avec son temps)

 

 

 

Share

2 Comments

    Je suis sûr que tu connais le fim de Bellochio (2003), Bongiorno, notte (il me semble qu’il est épuisé en DVD)…

    Cohabitation coiffeur/poissonnier : l’un peut se fournir en teinture rose chez l’autre ! 🙂

  • @Dominique Hasselmann : je le connais mais je ne l’ai jamais vu ce film… je le cherchais avenue Parmentier – on va voir…

Laisser un commentaire