Pendant le weekend

1346 jeudi 20 février 2020

 

 

 

faut avancer même si on fatigue – dormir quand même on aurait des insomnies – marcher avec les douleurs articulaires – les ans passent, les muscles et les tendons se durcissent – avancer quand même – les amis s’en vont, d’autres passent – chercher son style, ses tirets et ses parenthèses – j’ai reçu une amende italienne (57 à l’heure au lieu de 50, le radar se trouvant via Aurelia à Vada  – je me souviens je crois bien que c’était là

c’est limité à 50) (bof – 45,90 euros dans les 5 jours, 58,50 dans les soixante) (font braire comme d’habitude) parfois je fatigue (je préférerai les donner à Rosmerta par exemple – pfff) je vais aller travailler n’importe – huit jours de réalisés, il en restera 5 – je fatigue jt’assure – le tas à saisir s’épaissit

joyeusetés de la semaine à venir – très bien, cinéma entre temps quand même – commencé le très fin Encre sympathique de Patrick « Nobel » Modiano (j’adore la page 63, comme le numéro du bus qu’il ne prend pas) (pas repéré encore d’hôtel – ça viendra sans doute) (j’irai voir le 194 avenue Victor Hugo histoire de dire

ça se trouve dans le 16 – pas certain que ce soit un hasard de déambulation –

quartier super-animé comme on voit (je suis de mauvaise foi, oui, et je n’aime pas ce quartier, c’est exact) j’y vais jamais (sauf que je passe, en bras de chemise

c’est l’été, il faut dire ) (vivement)

au cinéma Deux (Filippo Meneghetti, 2019) magnifique et rugueux (l’histoire d’un « coming out » plus ou moins forcé) (vraiment bien) – une image splendide et un scénario centré sur le silence (des très gros plans d’objets ou de regards…) (les deux, trois plutôt actrices : formidables – Barbara Sukowa (ça va sans dire), Martine Chevallier (impériale), Léa Drucker (sincère)) (un truc malgré tout assez grossier du film c’est la différence des intérieurs (des appartements, mais possiblement aussi des inconscients) – une affaire de vivre d’avoir vécu d’avoir eu des enfants sans doute – par ailleurs le fait d’avoir perdu dans l’enfance une de ses meilleures amies (au cours d’une partie de cache-cache) indique sans doute le sens qu’il faut donner au silence qui habille la relation des deux femmes vis à vis du reste du monde – notamment des deux (têtes à claques) enfants de Madeleine)

 

 

Share

3 Comments

    mauvaise foi partagée quand s’agit de ce quartier

  • Saint-Simon aura donc sa mémoire aussi sur Google Views…

  • @brigitte celerier : il est trop antipathique
    @Dominique Hasselmann : il n’en avait pas besoin…

Laisser un commentaire