Pendant le weekend

1351 Mardi en février

 

 

il va falloir s’y mettre (à 42 questionnaires saisis/jour, ça ne fait que trois jours – à six à l’heure, ça fait sept heures) (ça ne marche pas comme ça,mais presque – il n’y a pas, comme au centre réponses téléphonées – CRT de mémoire des Batignolles – de personnes à l’écoute intempestive : on vous écoutait, on venait vous dire là vous vous êtes trompé, faites attention – on ne venait jamais vous dire c’est bien vous avez bien répondu travaillé exécuté la consigne, jamais – le travail  dimanche et fêtes treize vingt une demi-heure de pause – c’était là

Paris17 face au square des Batignolles – les construction à partir de l’immonde en noir, les blanches, partout : rien de tout ça n’existait – jeux olympiques exigent sans doute – c’est pas que les divers hangars posés là étaient tellement jolis non plus remarque bien – rue Cardinet et son pont et sa gare : une honte – peu importe) Paris bouge change se construit le prix du mètre carré s’envole tel un boeing – bulle et compagnie – j’étais au parc pour le numéro 5 de l’atelier, j’y ai trouvé une halle vide

j’ai bien tenté un zoom

impressionniste mais sinon loupé – elle est vide voilà tout – on la remplira plus tard, un salon, un congrès, quelque chose – téléphones courses – repas chez le libanais chich tawouk à 12e – lectures écritures puis séminaire passionnant donné par Alexandra Saemmer (image impressionniste tout autant – on ne naît pas photographe, on le devient) (ça viendra ça viendra)

 

(dans l’image un ordinateur plus ou moins branché/relié à sur un livre ancien monde – une thèse sur Duras et Musil à lire sous le lien, si on aime) en tout cas vraiment bien (encore merci)

 

Share

3 Comments

    square des Batignoles, avec le Parc Moneau un de mes terrains de jeux enfant (mes grands parents habitaient la très noire rue du Printemps qui donne dans la rue de Toqueville) – et au moment, en 2006 je crois, où on parlait des jeux olympiques on prévoyait des logements sociaux succédant au village des sportifs… la seule raison de les souhaiter ces jeux – un peu oublié maintenant

  • Batignolles : là où se trouve la tombe d’André Breton (ce n’est pas Aragon qui a écrit sur le révolver, phrase purement provocatrice et non éloge d’un attentat)…

    Le 104, si je ne m’abuse (je reconnais ses minces colonnades) : on y attend sans doute des « performers » ! 🙂

  • @Dominique Hasselmann : non,c’est la grande halle…
    @brigitte celerier : beaucoup beaucoup de bureaux dans ce coin-là…

Laisser un commentaire