Pendant le weekend

1377 dimanche 22 mars 2020

 

 

il y a beau jeu de rire – on n’a pas de fièvre – on ne tousse pas – on dort mal on a des rêves, on entend des sirènes (Ulyssse s’est attaché au mât) – on n’a pas le droit d’en rire et pourtant, quelle thérapie

on déroge à la règle non-écrite du dimanche pour back to the street – on aimerait tant y retourner, à ces rues mais voilà – c’est non – tant pis, on lit « La Commune de 1871 » d’un certain C. Talès – elle se tenait dans ces mêmes jours, voilà cent quarante neuf ans donc – l’heure est grave, sans doute – on s’en relèvera – on aime à espérer – on avance encore, ici l’arbre devant la maison (série en cours)

ce matin il pleuvait – les autres jours il faisait beau – le temps ne suspend pas son vol – s’il y avait dans les mots du pouvoir ne serait-ce qu’une once d’humilité, on lui en serait gré – minables, terriblement – mais un mot cependant pour elle

Fariba Adelkhah emprisonnée toujours – si Roland Marchal est revenu, elle croupit toujours – voilà, pour le reste riez-en un peu quand même – lisez restez chez vous prenez soin des vôtres – peu d’internet peu de billet mais on continue – un peu de musique, un peu de chansons – 

Share

2 Comments

    riez dès que le pouvez, cela vous maintient
    et ce n’est pas égoïste, cela contribue à aider ceux qui sont au charbon (parmi les médecins familiaux ai réalisé hier qu’une L que je revoie toujours le bec barbouillé de chocolat et les tresses en bataille, est maintenant élève en troisième année de médecine et au front avec forte peur muette (sauf pour ma soeur, sa grand mère qui lui fabrique des masques)

  • L’espèce d’Ausweiss en papier m’a bien fait rire (c’est forcément Lallement qui l’a inventé !).

    J’ignore si « Le Canard enchaîné » (introuvable pour moi mercredi dernier, hélas) a fait le rapprochement, mais pour une « start-up Nation », ça la fout mal…

    L’essentiel est que les FDO (sans masques inutiles, d’après Castaner) aient déjà mis près de 50 000 PV à des individus qui peuvent désormais se retrouver en plus en prison : d’un côté on les vide, de l’autre on les remplit. Madame Belloubet va tourner en bourrique, si ce n’est déjà fait.

    On passe d’un confinement à l’autre : c’est donc bien la politique du « en même temps » dans toute sa splendeur diffusée.

    Madame Macron, pendant ce temps-là, s’occupe de ses bonnes œuvres. Amen. 🙂

Laisser un commentaire