Pendant le weekend

1508 26 Juillet 2020

 

 

 

il faudrait se résoudre à cesser de somatiser pour se mettre au travail (je lisais hier un billet du désordre avec une image de Normandie, je relisais le journal de réclusion de L’Air Nu, je regardais chez Attila le texte de Philippe Annocque des mêmes eaux je repensais aux décors intérieurs et extérieurs de la 8 de l’atelier et il a été cinq heures) (j’ai pensé aux costumes) (il (m’) est bon de s(m)e lever tôt) – un café, un jus de fruit, des jeunes gens qui chantent dans la rue « joyeux anniversaire Clément » certains qui font « chuttt » d’autres qui rient, les voitures qui commencent à vrombir – j’ai aimé faire ces images

elles me font souvenir des travaux en cours – j’ai cherché longuement une gare à Lagos, mais non – pas vraiment – j’ai écouté longuement un Bernard de Bosson raconter quelque chose comme ses débuts dans la vie – gallica quand tu nous tiens – je me souvenais de mélico –

hier soir on a acheté des billets pour partir à Toulouse début septembre – mais c’est si loin – sans la queue d’un euro – le sms du vendredi soir tard (travailler prendre de la peine le fond qui manque et le bazar afférant) – le livre des fables était dans les verts clairs, on apprenait, on lisait aussi Le Cid (cinq cents prompt renfort trois mille le port) – dans l’idée du mur érigé par l’idiot, les mères de Portland devant les fusils mitrailleurs –

(passant devant un café, deux types assis derrière leur bière (intermittents, polo/jean/blouson/barbalakon trente à quarante, clopos consultant leurs agendas)
– et tu dis la prime c’est six cents boules?
-nan cinq cents…

imaginer le rendez-vous hôtel Lutétia ou Régina – il y a quelques années, j’allais au bar de ce dernier (douze e. le kir merci, ça va bien – quatre bretzels idiots, mobilier merdique à la louis quelque chose – à pleurer)il faut bien que contrat se passe – pourquoi à Paris ? Au Montalembert (dernière image) ?

pour la gare c’est fait – mais avant, ensuite, il y a cette idée aussi qui me vient d’un jour, tôt le matin, le type me dit « viens je vais te montrer » et il m’emmène dans les souks, on monte un escalier d’un magasin de tissus, les toits de la médina, la mosquée, cinq heures et demie –  je lui donne cinq dinars, il fait « quoi ? mais j’ai juste de quoi acheter un sandwich ! » outré le mec – gros et souriant – fuck off – il paraît qu’ils ont changé de premier ministre (gros et qui fait la gueule) –

hier rappant les carottes, j’entendais une émission qui retraçait la vie de Albert-Bernard dit Omar – je me suis souvenu des gens sous le pont bleu du cimetière – je ne me suis pas souvenu de la date (mais après deux mille, il me semble?) – il faisait beau j’avais encore la golf il me semble aussi me souvenir – je confonds avec le septembre huit et TNPPI qui n’avait pas sa ceinture (mais c’était la bleue alors et donc je ne confonds pas) – les flics, « ah oui pardon monsieur l’agent c’est que…  » –

il y avait dans les rues des milliers de Russes (encore pour le moment – c’est que c’est loin, le Kremlin) qui criaient leur haine de Poutine et le retour à la normale (que le type soit un « ultranationaliste »comme dit le canard, ça…)  (le Liban, l’Irak, l’Afghanistan et le reste du monde et cette maladie – on tousse ?  on a de la fièvre ? les poumons, les max, le gel ? (pour le gel, c’est comme pour le zoom, j’ai opposé un non catégorique – répondant à l’appel d’offres, à visioconférence : sans objet non budgétée) – c’est un pense-bête, « votre vie en deux lignes » (ici plus ou moins cinq cents mots et six ou huit pĥotos –

et quelques fleurs pour finir

Bon dimanche

Share

3 Comments

    Si tu parles du Premier ministre de Tunisie, c’est l’ancien ministre de l’Intérieur qui l’a remplacé : un signe avant-coureur (de jupons) pour la France ?

    Les photos abstraites, c’est pas mal, finalement : les « petits métiers » sont moins apparents…. 🙂

  • et c’est aussi beau que veste et chemise
    (pour la 6 ne l’ai pas trouvée encore… sauf la vidéo que n’ai pas eu le temps d’écouter alors peux pas commencer à y penser… de toutes façons découragée (et puis sir le site mes six premiers ont vu leurs caractères se ratatiner tant que peux pas lire 🙂

  • @Dominique Hasselmann : chacun ses goûts …! (bonnes vacances !)
    @brigitte celerier : je vois quand même que vous avez franchi l’obstacle (la 3 est vraiment bien: elle avance vers où il faut aller) (ce n’est que mon avis, certes)

Laisser un commentaire