Pendant le weekend

1535 Vendredi 21 Août 2020

 

 

 

 

c’est la nuit et je n’arrive pas à m’y mettre les mains attendront je suppose (qui peut savoir ?) (il y a une dynamique dans l’atelier, et parfois, on s’impose de n’y pas succomber) l’internet ne favorise pas les prises de risques (on reste chez soi) les rencontres les entrevues – je ne suis pas les zooms non plus – je reste en retrait avant de me trouver en retraite – la solitude grégaire me fatigue – la famille, les amis, les rencontres la vraie vie (le boulanger d’ici souffrait d’une angine, il a fermé boutique une petite semaine pour test de covidité négatif il semble)  – on s’en fout d’avancer maxé on s’en fout tout court – il fait beau parfois – à la nuit s’allument les lampadaires

j’ai reposé Moondog (version longue) (561 347) je préfère m’amuser alors j’illustre ici ou là – je fatigue aussi alors je lis (Duke ici, Somosas ailleurs, Antunes ailleurs encore) – j’ouvre les livres, je regarde le ciel – insuffisamment au cinéma (ils (les cinémas) ne donnent que des réalisations destinées aux adolescents, ce genre de films prévu par les marketteurs de tous poils pour les mois d’août – c’est un genre en soi – daube ou soupe, je ne sais déterminer (ça ne donne aucune envie) – je décline; sans doute me mettre  aux mains – la fiction surtout c’est l’inverse de laisser aller le monde dans le sens recherché

je tiens celle de TNPPI quelques jours avant qu’elle ne s’en aille – non, plutôt la fiction – je vais voir je verrai – couper du bois, remplacer un bouchon de durite poreux, un pneu une chambre à air lessives et ménage cuisine courses – de retour semaine prochaine sans doute

Share

2 Comments

    À bientôt ou à deux mains… 🙂

  • je sors du zoom et du coup ai découvert certaines (belles) des quinze mains (ou trente, sourire) publiées ce matin..
    mais oui garder. son rythme et ne pas risquer de céder à un embryon de compétition (ceci dit, j’aimerais vous lire… même si j’avoue que contrairement semble-t-il à une bonne partie des participants je lis peu (honte à moi)

Laisser un commentaire