Pendant le weekend

1560 Mardi 15 Septembre 2020 (Sur le bureau #50)

 

 

 

parfois me regardant ici ou là œuvrer en pure perte, je me demande ce que je suis en train de faire, ai-je donc du temps à perdre (mais non !) ou que fais-je, pourquoi? tout foutre à la poubelle (le 23 mars dernier, le site a été la cible d’une attaque malveillante (signalée assez vite par l’amie du Port-Royal- elle se reconnaîtra) qui flanquait sur tous les billets des redirections vers des sites pornographiques  – de ce fait, on ne plus guère lire de billets anciens (j’ai nettoyé pas mal, mais il y en a près de deux mille… j’ai pas fini tout de suite  : ai-je quelque chose à faire ?) – commenter ici ou là, dans quel but ? indiquer un sentiment, donner signe de vie ? oui, voilà, être vivant (en pure perte)

(merci de votre présence…)  

le cardiologue ne répondait pas au téléphone – j’ai marché jusque Gambetta et retour sans faire la moindre image : j’étais préoccupé par ma tension (il n’y a rien de mieux pour la faire monter, je suppose) (le plombier devait fournir un devis : il traîne) j’ai regardé les images que je conserve malgré moi, elles sont huit – non neuf – non trois de plus dans le sillage des mots)

c’est Mouna (spéciale dédicace au commentaire chez le Chasse-Clou hier et ses ruses imaginaires) (en juillet 1984 devant la grande maison- centre pompide) – je me souviens d’exactement cette attitude de monsieur Aguigui devant Jussieu quand j’y étais étudiant (de 73 à 75) – il me souvient aussi des pousseurs sur la Seine de l’autre côté de la fac, et de M. le futur mari de J. qu’on portât en terre à Pantin, non loin de la tombe de Jean-Pierre Melville – alors je rentrais à pied par les quais (elle, et je, au début , vivait rue Fabert) – d’autres gens moins gais moins francs moins heureux (ce doit être image datant de dix ans)

(elle est appointée par lui à 25 k euros le mois, pour ne rien faire…) (enfin, non, on cherche ce qu’elle a bien pu faire pour mériter ces honoraires) (on trouvera, évidemment) est-il possible de poser plus ouvertement hypocrite(s) ? je vois que non – vaguement le sentiment d’immonde…

D’autres agissements abjects

c’est bien le prix Nobel de littérature qu’on essaye de faire taire (on assassine les opposants – Anna Politovskaïa, avant hier, on oublie ?) (on intimide, on spolie, on dégrade : les manœuvres kgb) –

en jaune le ticket de Biden – bah –

Plus réjouissant, Jivago et sa troupe (le docteur est le deuxième en partant de la droite)

(à gauche Géraldine Chaplin pensive…) (Julie Christie est la deuxième)

Puis ouvertement amusé.es Anna & Marlon (il doit y avoir une série de ce jour-là où elle et lui posent peut-être pour la postérité mais sans doute pas pour la vérité des sentiments) (d’ailleurs comme dirait ma psy « ils mentent »)

(ce qui est particulièrement faux aussi – mais passons) Venise me manque parfois – j’y vais voir, je retrouve le palais où fut tourné Guêpier pour trois abeilles (aka The Honey pot mais qui faillit être intitulé The tale of the fox – le conte du renard, étant donné que le personnage masculin principal porte ce patronyme de Fox) (ahahah) (Jo Mankiewicz, 1964) (incarné par Rex Harrison- quel prénom !) (commentaire en doublon chez Lucien (*786 & 727) – ça ne va pas durer)

enfin deux images posées en commentaires des textes 13 il me semble – j’oublie, je lis, j’illustre, je m’en vais (j’avais débuté un journal de bord, très plaisant : il est là) (en cent dix images…) – ici un restaurant cévenol je crois bien

là un cinéma parisien (Montmartre, l’une des plus anciennes salles de Babylone)

et parlant de Babylone on ne peut empêcher de resurgir cette salle-là (ce qu’elle est devenue – c’est en travaux, je ne sais ce que ça va devenir) navrant

ce qu’elle était en 2014 (pas d’ailleurs qu’elle ait tellement bénéficié d’un accueil accort ou agréable, il faut aussi le rappeler)

ou encore agrémenté de son néon bleu (2013)

bah…

 

 

 

 

 

Share

6 Comments

    oui ça fait monter la tension (nous sommes machine fragile et fantasque mais résistante finalement)
    oui ce fut un plaisir (même si amer parfois) de vous suivre au long de ce billet

  • @brigetoun : merci encore…

  • Cardiologue ou plombier, c’est à peu près le même boulot, non (à part les émoluments).

    Belle photo de Mouna (merci) et des participants au film « Docteur Jivago – ces images qui demeurent dans nos esprits enfantins…

    La Pagode, en quelque sorte (des siècles que je n’y ai pas mis les pieds, elle s’est refait une beauté, paraît-il ! 🙂

  • Deux remarques en passant : Jussieu : j’y arrivais la même année que vous, 1973, mais pas dans le même département ni du même département, et j’y restais pour ma part jusqu’en 1977. La Pagode : passée par là très récemment, les arbres ne sont plus, ratiboisés, je me suis tâtée quant à faire une photo et puis finalement non.

  • @Dominique Hasselmann : je ne crois que ce soit toujours un cinéma stuveux – tout a été vendu il me semble

  • @L’Employée aux écritures : j’étais à Paris 6 vous sans doute à Paris 7 je suppose – et pour la photo de la Pagode, à l’occasion (le coin est lointain tout de même) (je veux dire loin de Belleville) (tout est relatif) afin de voir ce qu’on en a fait (un genre de palace, peut-être ?)

Laisser un commentaire