Pendant le weekend

1561 Mercredi 16 Septembre 2020

 

 

cette honte que ce « président » – jte parle même pas de sa tenue débraillée, pourquoi pas après tout, un type « normal »l’a précédé à la fonction – tout aussi hypocrite d’ailleurs mais parvenant à peut-être mieux le cacher – on en parle d’autant plus facilement qu’on a posé plié dans une enveloppe de mauvais papier un bulletin de tout aussi mauvaise facture où leur nom était inscrit (très mauvaise blague) – mais cette façon d’ostraciser est simplement immonde (dans le discours en faveur d’une technologie qui, de ce fait, prendra ces traits immondes – elle les avait adoptés déjà, tu me diras) – déplorable et indigne : on comprend son attrait pour celui qu’il nomma place Beauvau et la course qu’ils ont entrepris de concert (il a dû lui promettre Matignon, tsais) pour supplanter les propos de la fille du borgne, de la nièce d’icelle : de ce bord-là… Je me souviens de Patricia (Jean Seberg), passant sur ses lèvres son pouce, à la manière de Laszlo Kovacs imitant Humphrey Boggart (incarné par Jean-Paul Belmondo) : elle a ici la réponse à sa question. À bout de souffle : voilà où en sont ceux qui nous gouvernent.  Beurk.

Mais allons, c’était juste une blague… Le dégoût et la nausée.

Continuons: saisir, aller chez le cardiologue, appeler le plombier, l’avocat, les ami.es – continuer : peu importe – on se demande souvent le but de ces « journaux » celui-ci est quotidien (voici six mois, l’hypocrite annonçait la réclusion : six mois de rétention ? – FO) – non si je suis fatigué, si les oiseaux crient,  si la chaleur m’accable, ce n’est rien (il faudrait que je me rende à Berlioz quand même). Entendu un duo de Camélia Jordana avec Bertrand Belin, indiqué par Marlen Sauvage, pas si mal – en fait, contrairement à lui, elle, elle chante.

Me manque seulement le cinéma. Ça (RE)viendra. Un billet en maison[s]témoin quand même.

 

Share

3 Comments

    oui ne nous reste que cela, continuer comme pouvons en posant et recueillant petites touches d’humanité

  • Le bronzé a fait un nouveau « stand up »… Il ne saurait s’en empêcher.

    On regrette de ne plus entendre les voix d’intellectuels aussi engagés que Sartre, Beauvoir, Foucault, Deleuze… il y a du grain à moudre en ce moment ! 🙂

  • @Dominique Hasselmann: on peut toujours les lire, sans oublier Bourdieu (et d’autres bien sûr).
    @brigitte célérier : on continue. Oui.

Laisser un commentaire