Pendant le weekend

1603 Mercredi 28 Octobre 2020

 

 

 

faire un small (ou short?) message service au grand-père qui aura sans doute plus d’effet que celui envoyé à la grand-mère – on entend l’inquiétude terrifiante qui pointe, la variabilité « EXPONENTIELLE » des contaminations (on entend la mathématique imbécile des « germophobes ») on emploie des méthodes massives pour « conformer/préparer les esprits » – j’adore : la belle vie – le cinglé us au bord du gouffre (on l’espère), l’autre enivré d’ottomanie sultane, l’ex-ancien-présent-futur tsar (jte parle même pas du philippin ou de l’indien ou même du chinois) – le monde est beau – c’est à pleurer – peu importe, avancer sur le chemin de la série (un nouvel épisode du « d’un voyage à l’autre » en maison[s]témoin)

le problème est que je ne recense pas les endroits des prises de vue, je risque à peine la redite – changeons de vue, café TEC

en restaurant – on a encore le droit d’y aller, se sacrifier, sacrifier la fête sacrifier les autres sacrifier le tout – non,mais ça va aller, restons sans inquiétude, fermons le poste, jetons la télé (les médias comme faux-jetons), écrivons lisons rions (ça commence à faire mantra ou auto-conditionnement hein) (m’en fous, maxé, lunetté, chaussé, vêtu, je ris avec les gens – impossible à reconnaître qui que ce soit, l’électricité revenue dans le bureau – sept jours, il n’en manquerait que trois) – un appel au plombier qui reste sourd (on en change t’inquiète) (fait braire) – j’ai vaguement le sentiment qu’il fait beau, la pluie hier, aujourd’hui la lumière… Courage, et joie (café TEC nouvelle formule ?

mieux vaut en rire.
Bonne journée, surtout.

 

Share

Laisser un commentaire