Pendant le weekend

1712 Jeudi 18 Février 2021

 

 

 

ce serait faire beaucoup d’honneur (mais voilà qui est fait) (fuck off) que de parler de celui qui, comme son premier ministre aux costumes (condamné), comme son président aux talonnettes (bientôt condamné), rend des comptes à la justice (pour des faits qui remontent au temps où il n’était pas encore gouvernant) mais quelle splendeur que cette équipe tellement semblable à son mentor… Passons, nous avons autant en magasin avec la chargée de l’éducation supérieure (en tout, supérieure, même à son homologue primaire) cette honteuse sortie, c’est à vomir – « elle perd ses facultés » dit en une le canard mais la présidente de la région (la si douce et charmante Pécresse) avait affermi la manœuvre, sous nano tu te rappelles ?

moi oui – je ne sais ce qui me possède/ et me pousse à dire à voix haute… – quelle honte – tant pis ? hier je lisais les diverses contributions de l’atelier (emporté par le petit tramway rouge d’Helena  je me suis souvenu du terminus de l’un d’entre eux, au cimetière d’Algès ou quelque chose de ce genre – cette femme passe

je me souviens qu’on allait à Cascais, venant de Sintra en autobus – je me souviens du docteur Pereira qui va faire une cure dans ce coin-là (l’ouest du Tage, son embouchure, les silos de sa rive gauche) mais se baigne avant d’entrer en clinique –

) cependant je reste sans nouvelle du sanaryote (mais ça va venir) – je survis à peine sans écrire alors je lis (« en lisant en écrivant » du Gracq par exemple) (ou encore grappillant le « c’est du propre »de l’ami Barbaut) (et encore « la forêt dans le fleuve » de la Jorge) (l’une de mes tantes portait ce prénom je me souviens d’elle) – le matin, quelques centaines de mots et ce sera tout – la période ne me va pas (pourtant, février me conviendrait plutôt) – mieux vaut encore voyager (mais on ne part pas) – et les salles toujours fermées, et le travail et les impôts et les factures…

 

 

Share

2 Comments

    et…
    mais oui j’ai emprunté avec plaisir aussi le petit tramway

  • J’ai encore de ces autocollants « Rêve générale »…

    On se demande quand aura lieu une manif débordant par son ampleur les petites accommodations d’un Darmanin avec une Le Pen et les apparitions permanentes du ravi de la crèche de l’Élysée (pourtant, Noël, c’est fini !). 🙂

Laisser un commentaire