Pendant le weekend

1715 Dimanche 21 Février 2021

 

 

 

commémorer – tous les ans, cette manie (comme fin janvier, la libération (le 27) d’Auschwitz, de l’humanité ce cimetière maudit) – je cite l’article de Vangelis Goulas (connais pas, mais n’importe) – la même image

Il y a 77 ans, le 21 février 1944, les nazis exécutaient au Mont-Valérien les héros du groupe Manouchian
Ils étaient des héros, ils étaient des Communistes!

« Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient le cœur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s’abattant » *

Arrêtés par des policiers Français avoir été torturés des heures durant, ces Résistants sont présentés devant une cour martiale allemande le 19 février 1944. Un simulacre de procès a lieu. Il débouche sur la condamnation à mort des vingt trois.
Ils seront tous exécutés par les nazis le 21 février 1944 au Mont-Valérien. Le plus jeune avait 18 ans, le plus âgé 46.
Voici leurs noms, ne les oublions pas!
✊Gloire aux Francs-tireurs et partisans – main-d’œuvre immigrée (FTP-MOI)
Celestino Alfonso (AR), Espagnol, 27 ans
Olga Bancic, Roumaine, 32 ans (seule femme du groupe, décapitée en Allemagne le 10 mai 1944)
Joseph Boczov [József Boczor; Wolff Ferenc] (AR), Hongrois, 38 ans – Ingénieur chimiste
Georges Cloarec, Français, 20 ans
Rino Della Negra, Italien, 19 ans
Thomas Elek [Elek Tamás] (AR), Hongrois, 18 ans – Étudiant
Maurice Fingercwajg (AR), Polonais, 19 ans
Spartaco Fontano (AR), Italien, 22 ans
Jonas Geduldig, Polonais, 26 ans
Emeric Glasz [Békés (Glass) Imre], Hongrois, 42 ans – Ouvrier métallurgiste
Léon Goldberg, Polonais, 19 ans
Szlama Grzywacz (AR), Polonais, 34 ans
Stanislas Kubacki, Polonais, 36 ans
Césare Luccarini, Italien, 22 ans
Missak Manouchian (AR), Arménien, 37 ans
Armenak Arpen Manoukian, Arménien, 44 ans
Marcel Rayman (AR), Polonais, 21 ans
Roger Rouxel, Français, 18 ans
Antoine Salvadori, Italien, 24 ans
Willy Schapiro, Polonais, 29 ans
Amédéo Usséglio, Italien, 32 ans
Wolf Wajsbrot (AR), Polonais, 18 ans
Robert Witchitz (AR), Français, 19 ans
Poème de Louis Aragon
chanté par Léo

« parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles »

mis en images par Frank Cassenti,L’affiche rouge (1976)
L’armée du crime, celui de Robert Guédiguian (2009)

(je ne cherche pas l’amalgame mais cependant, je vais te dire, les gens qui ont perpétré ces assassinats me font penser à ceux qui ont défilé hier à Denfert Rochereau – on n’en devrait même pas parler mais radio paris en fait des gorges chaudes comme on dit)

je me souviens quand même

Share

2 Comments

    nous nous souvenons – nous sont devenus si chers

  • Merci d’avoir rappelé ce fait, et le poème d’Aragon et Léo Ferré et les deux films incontournables.

    Je suis étonné que notre petit Chef, addict aux commémorations, ne soit pas allé « sur place » rendre hommage à ces résistants.

    Il est vrai qu’il préfère la « résilience », ce mot-valise (si j’ose dire) qui coûte peu à prononcer et est devenu à la mode des discours officiels et langue-de-bois que l’on entend de manière permanente à la tv ou à la radio.

    Bon dimanche !

Laisser un commentaire