Pendant le weekend

1758 Lundi 5 avril 2021

 

 

 

un tour à Montparnasse pour y retrouver E. en partance vers une résidence

retour à pied jusque Châtelet passant par la cour

froid de gueux – à Belleville, on a installé un escalier mécanique accessible directement du quai (sortie par l’arrière en direction des Lilas) (plaisant)

marche agneau/petits légumes bio de Margot par l’Adler – l’ambiance poisseuse des colonies – j’ai oublié Norma mais je me suis souvenu de Tunis, je subis comme à l’accoutumée mon manque de volonté, mon écœurement même vis à vis de l’édition (les tractations, les débarquements, l’immonde des ports africains qui continue ses saloperies) – non mais sinon, il fait beau l’après-midi – ceci vient d’un film assez ancien (« Symphonie pour un massacre » Jacques Deray, 1963) (un Rochefort sans moustache) (mais un Charles Vanel assez chenu)

puis une image de Fedora (Billy Wilder, 1978) (un de ses derniers films – complexe, William Holden dans le rôle du producteur – reprenant (le personnage, non, mais le rôle oui) celui de Sunset Boulevard (1950) (une Marthe Keller, fatiguée)

une autre de la même – une de mes préférées – mais scénario trop compliqué si je me souviens bien –

on espère que celui-ci (prince de sang certes pas journaliste) ne subira pas le même sort que Jamal Khashoggi

parti vers la rue Dom Pedro Cinq, à Lisbonne, je me suis un peu perdu – j’ai surpris ces deux-là

et celle-ci qui attendait son bus

et je suis revenu à la maison

Share

3 Comments

    belle promenade pour finir (sourire)

  • Entendu ce matin sur France Inter Dominique Besnehard qui vient de publier un bouquin (aidé par un autre type) sur Artmedia, et où il parle, entre autres, de Lebovici. (Je te le signale à tout hasard…)

    Mon prunus se porte bien mais n’a pas le soleil de ce jours derniers qui lui a permis de s’épanouir, comme s’il sortait, lui aussi, du « confinement » (et de la confiture gouvernementale) !

    Bon lundi férié ! 🙂

  • @Dominique Hasselmann : je préfère Guy Debord et ses considérations (merci quand même)
    @brigitte celerier : c’est le printemps (glacial cependant – le basilic a souffert…) (merci du passage)

Laisser un commentaire