Pendant le weekend

1759 Mardi 6 Avril 2021

 

 

 

régime sec – sans cinéma : petit écran merdique, mais « L’été de Kikujiro »(Takeshi Kitano, 1999) sympathique – promenade en ville (il pleuvait, la météo idéale pour ce quartier) (on parlera de l’horreur de la tour Triangle une autre fois)

tours duo qu’on voit – laides – de loin (nous étions à Sully-Morland)  (futur siège de banque – bureaux restaurant commerces égalent Nouvel) (image  2020

« livraison » courant 21) (fuck off) (non, mais les banques ça va bien ne t’inquiète pas) – moches – dépasser au dessus des immeubles de la binaf – enfin Paris Massena cette horreur sans nom – ici la tour de la biodiversité (à pleurer) (alias M6B2) (wtf)

bâtie pour deux ou trois ans – en titane dit la vulgate – la ruine dès le départ – on ne le perçoit que mal mais l’entièreté du bâtiment est ceint de grillages – on y emprisonne ainsi et les plantes et les habitants – cool – logements sociaux tu me diras, plus foyer de jeunes travailleurs – en effet on comprend – on reprend l’avenue de France – terreur – pas facile la vie en prison – aujourd’hui on ira chez le dentiste (pas facile la vie) – cette image due à Jean-Marie Périer dit Pillu (p 165 de l’index) (une contribution à l’anthoveaulogie de Lulu deuch’Nord) –

sans moustache et qui pose, un certain Daniel Bevilacqua disparu en Bretagne (parce que déporté par la grâce et la vertu de la T2A qu’on doit à Castex devenu depuis prime minister – c’est beau) il y a un an de ça (le 16 du mois) (chaussettes rouges probablement fines de boyard) des suites de cette maudite épidémie (aka Christophe) – et pour ne pas finir sur cette note (mais en chanson comme il se doit) ravi d’entendre Allain Leprest (trop tôt disparu) raconter que « une chanson, c’est 50 pour cent les mains » (il aurait sans doute pu en parler avec Jujube (alias la Gréco))

 

Share

2 Comments

    La tour verte, bel exemple de « cage à lapins » ! 🙂

  • l’horreur

Laisser un commentaire