Pendant le weekend

1874 Jeudi 29 Juillet 2021

 

 

non, mais ça va – la radio est morte, j’ai tenté d’en acheter une autre (bien que les programmes soient de plus en plus des redites, des programmation d’été à la petite semaine, merdiques assez on s’en fout c’est Sybile (la splendeur du karaoké) qui dirige – une horreur mais tant pis) – dans les rues j’ai croisé celui-ci

je m’attendais à voir Louis Jouvet sortir vêtu en écossais mais non – j’ai continué mon chemin (postes de radio idiots à 100 euros ? non, merci bien)

(photo-automatique) Couronnes République, et retour, pedibus cum jambis – je pensais à l’exercice de l’atelier (seul sur le faubourg…) – je suis entré dans un tabac où une jeune femme achetait un paquet de clopes et voulait payer par carte, « minimum 20 euros » lui dit la buraliste (asiate comme de juste) et la jeune femme du tac au tac « où c’est écrit ? » – on sent dans ce genre de réflexion comme une vague odeur de pourriture, j’ai l’impression, du genre « je connais mon droit et je te l’enfoncerai profond » – un peu écœurant – quelque chose de contemporain – de l’autre côté, la lutte était affirmée (la buraliste montrait le petit écriteau gauche cadre) la fille « ah oui, bon, alors deux paquets »: s’il n’y a pas forçage à la vente, tu m’expliqueras – quelque chose de furieusement contemporain – dans la rue Saint-Maur en revenant

il n’en faut pas plus à mon bonheur

pas eu l’heur d’être rincé (car hier il ne plut point) et aussi encore ceci

assez réjouissant (bah)

à la vidéothèque numérique Temps de chien ! (point d’exclamation contractuel) (téléfilm apparemment) (Édouard Deluc, 2019) on dit « comédie douce amère » (bof) (très très bof)

 

 

 

Share

3 Comments

    je me demande si le fait de me trouver en compagnie d’autres que mes moi va me faciliter l’idée d’être seule volontairement pour écrire (sourire)

    oui ils sont beaux les deux messieurs

  • Je te signale UNE photo du photographe, exposant en plein-air, juste au coin de la rue Marie-et-Louise et de l’avenue Richerand qui a échappé à ton recensement méticuleux… 😉

  • j’irai voir demain

Laisser un commentaire