Pendant le weekend

1929 Mercredi 22 Septembre 2021

 

 

souviens-toi, Barbara : »un 22 septembre au diable vous partîtes/ et depuis chaque année à la date susdite… » etc… Ah le bon Georges (un commentaire de George H’ charmant) – une journée commencée par un long passage marché (« or nous y revoilà mais je reste de pierre »)

café TEC (avec le Chasse-Clou, la table appartient au Carillon)

en partant cette image d’expo excessive peut-être bien (je ne vais pas y arriver tsais)

une consigne « description d’une voix qu’on entend sans la voir, familière, quotidienne si tu veux, quelque chose quelqu’un.e de bien connu.e » (écouté le zoum d’E. Cordiliani je me suis souvenu de cette chanson qui faisait « c’est drôle/c’quet’es drôle à r’garder/t’es là t’attends tu fais la tête » et du quotidien des chansons (Yves Montand, Nat King Cole, Nina Simone ou Ella Fitzgerald et son scat) on va voir entendre écrire penser classer – la dispersion se termine (index réalisé, à poster)

aujourd’hui on énumère – réponse à l’AO faut bosser il parait – continuer, avancer mais la charge est lourde – idées noires de jais, le soir le doku sur Melville à l’hagiographie poisseuse (sinon la prestation de Delon qui oublie la mort du cinéaste – la folie et la tristesse…) – l’hirondelle part et c’est l’automne…

Share

2 Comments

    un régal le zoom d’Emmanuelle écouté hier soir

  • Enfin accès au journal de Piero ! Un fil dangereux à tirer : on pourrait y passer tout le jour, mais tout à fait tentant justement de se perdre dans son temps. À bientôt donc!

Laisser un commentaire