Pendant le weekend

Résidence

C’était le lancement de la résidence d’écrivain d’Anne Savelli, à Montreuil, ce vendredi.

Il y avait la maire (qui a cité les OLOE, mais dont on se demande quels sont les enjeux qui, ici, lui firent prononcer un discours…), son adjoint à la culture qui l’est aussi aux finances – mixture peu courante…-, la directrice de la médiathèque et les artistes.

L’adjoint, l’artiste, la maire, la directrice.

Il y avait aussi du public (dont votre serviteur). Peut-être cent cinquante personnes.

…des vrais amis

J’ai photographié dans le noir.

… encore d’autres

et d’autres encore…


… d’autres…

Puis la scène. La chaise du guitariste sans lui,

puis avec

: Anne Savelli nous lut « Fenêtres Open Space « et quelques passages de « Claire Dolan » (D O L A N ) (nous n’eûmes pas droit à Dita Kepler, non plus qu’à Diego Morales…)

Le guitariste (Jean-Marc Montera, sublime)

et l’écrivain ont été juste formidables d’intensité et de connivence. De la littérature et de la musique comme on les aime.

Des gens pour qui on se dit qu’on a de la chance d’être sur le même monde qu’eux, au même moment. Merci à eux : à suivre, donc…

Et dehors, la nuit colorée.

Share

9 Comments

Laisser un commentaire