Pendant le weekend

Vendredi 27 Septembre 1201

 

 

je ne sais plus qui me dit un jour (je ne connaissais pas cette personne qui me parlait -ça m’avait amusé) « oh vous, vous ressemblez à ce chanteur, là…  » et elle cherchait (je me demandais bien à qui je pouvais ressembler) « vraiment votre portrait craché… » (c’était une fleuriste)  elle cherchait je me souviens, puis dit « Charles Dumont ! » (foutre !!) et voilà que tout à l’heure dans le métro je tombe, non, je croise cette affiche

quelle longévité (me dis-je) (il est de 29 – 90 aux pelottes) – puisque je suis curieux je me suis dit je vais aller voir combien ça vaut (faudrait quand même me payer et cher et un costume (zeugme) pour aller l’applaudir jte dirais franchement) – tu devineras jamais… Refoutre !!! cent soixante et un euros – punaize…

En passant dans le quartier, j’ai découvert (ça fait un moment qu’elle est là) cette maison – je m’en questionne l’usage

(ça se dit ça, « je m’en questionne l’usage » ? de quel alambic sort-ce ?) bah qui peut savoir, qui peut vouloir savoir ? Je vous dirai.

Voilà que le Jacquot de Tulle/Tournon s’est tiré – tout passe et casse et lasse – on téléphone dans le quartier – je passe, je m’en vais je reviens…

Je m’occupe des vingt sept septembre. il y en a (pour le moment) une bonne soixantaine.

Il y a eu aussi (mais on y reviendra) l’assemblée générale de l’Air Nu avec élection du bureau, approbation des comptes, accueil des nouveaux membres (Gilda Fiermonte et Thierry Beinstingel) et mise au point des diverses rubriques à venir. On en reparlera aussi.

A bientôt.

Share

2 Comments

    noyée sous les 27 septembre (lus 3 en prenant dans l’ordre) et Chirac… je quitte pour le monde tangible – (désolée pour les 27)

  • Cette « maison-témoin »… boulevard de Belleville ?

    Il n’y donc pas que sur les bords du lac Daumesnil que l’on trouve une pagode ! 🙂

Laisser un commentaire