Pendant le weekend

1350 Lundi 24 Février 2020

 

 

 

on ne sait pas où vont s’arrêter les simagrées de ce fatras qu’on appelle « gouvernement » – j’entendais le nouvel élu en santé (un tenant de foutre la sec soc à la poubelle afin d’en donner le privilège à ses amis assureurs – mais non Ambroise Croizat pas mort !) indiquer que dans chaque département un SAMU serait opérationnel (si jamais ça devait arriver) pour suivre « du début à la fin » (c’est ce qui s’appelle avoir du tact) les cas épidémiques putatifs – ça flippe, soi-disant : ça permet surtout d’oublier ou de tenter de faire oublier le recours à l’article constitutionnel « qui n’est plus tabou » – la belle affaire, l’a-t-il jamais été ? Image de Rome pour oublier

Depuis 1350 jours la loi travail (ni loi ni travail) détruit les restes d’acquis sociaux chèrement arrachés, depuis Maastricht la volonté des votants est conchiée – je me souviens que tonton (de très sinistre mémoire aussi) gouvernait par ordonnances sous sa première cohabitation – j’ai vaguement vu l’idiot du village au cul des bêtes porte de Versailles expliquer qu’il suffisait de cesser de manifester pour que tout redevienne comme avant – une honte pour l’intelligence et la dignité – et puis voilà c’est la rentrée – image de Rome pour se souvenir

– est-on jamais sorti ? – on va retourner voir ce qui se trame en séminaire on va saisir, on va travailler – écrire : je n’y parviens point, il me faut des conditions particulières de température et de pression, j’imagine – je ferai quelque chose sur « Encre sympathique » qui se termine justement à Rome – mon ami photographe va mieux (la révision des 68 s’est plutôt bien passée – taxée cette photo datant de 1979

(au besoin un copyright s’il le souhaite) (s’il passe par ici) (ce qu’il ne fait jamais…) (j’adore les vêtements de ce type; on dirait moi si j’avais été commerçant comme mon grand-père maternel – sur les grands boulevards, du cash dans les poches – ici le lieu où travaillait H. la femme de J. commerce de lingerie transformé en enseigne pour coureur à pied (ou coureuse si tu y tiens)

me fait un peu penser aussi à Vidal (qui avait les siens) qui allait à Troyes acheter des chaussettes (un cliché qui a quarante ans mais pourrait avoir un siècle aussi bien – le noir et blanc probablement) – mes amies sont revenues d’Irlande avec (en cadeau) un magnifique pull dans les bleus (trop merci) et pour le reste, bonne semaine

Et pour ne pas oublier, toujours emprisonnés chez les pasdaran Fariba Adelkhah et Roland Marchal

Share

2 Comments

    Véran et le tact.. euh, y en a pas en magasin.
    Mais pour Tonton tout n’était pas si mauvais, me semble que les 60 ans et feues les 10 meilleures années ça a été voté de son temps…
    là c’est vraiment la cata, et pour ce qui est d’être plus simple… suis idiote mais fascinée

  • Oui, difficile de mettre Mitterrand et Macron sur le même plan !

    Mais tant que le Max Linder existera… 🙂

Laisser un commentaire