Pendant le weekend

TEC JPR (2)

 

 

 

(En réalité, adoptant une position réflexive sur ce genre de travail, il me semble que préciser les pages auxquelles se réfèrent les différents titres cités n’est pas d’une utilité prioritaire ni indispensable – je les pose quand même – elles indiquent certainement une espèce de sérieux (qui est certes de mise ici) même si on trouverait des erreurs (il manque par exemple le numéro de page où « Love Story » est cité). Cette même position pose la question de savoir pourquoi et dans quelle mesure choisir ce type de personnages relèverait d’un choix conscient (je ne goûte pas particulièrement le cinéma qu’ils produisent ou dans lequel ils (elles) jouent) (il serait d’ailleurs assez juste de penser que je ne goûte pas un cinéma particulier – et certainement pas d’abord (c’est ce « d’abord » qu’il faudrait expliciter, je suppose) le français… – lequel se drape, cependant, de ma langue maternelle).

En fin d’article on récapitulera les divers composants de ce travail en cours ainsi que les linéaments qui en produisent l’existence. Dans la suite on créera une catégorie particulière, probablement à l’intérieur d’une autre, intitulée Projets.

  

On reproduit ici la liste des films cités dans l’ouvrage intitulé « Rassam le magnifique » (Mathias Rubin, Flammarion, 2007) lequel retrace la vie mouvementée de ce producteur du cinéma français des années 70 et 80 (il a disparu au début de l’année 85, le 28 janvier, un lundi, du côté de La Motte Piquet-Grenelle).

Ce n’est qu’une liste, on a porté en gras les titres où JPR occupe la place de producteur (exécutif assez fréquemment). Une autre liste, celle des maisons de production citées sera posée ici. On l’augmentera de celle des titres des parutions (journaux hebdomadaires mensuels livres) citées; lesquelles listes donnent une idée assez précise de l’ambiance, l’aura dirait Benjamin Walter, de la vie retracée ici (entre autres) par l’un des amis proches (l’auteur du livre) de l’un des amis proches (Gérard Brach) de JPR.

Si on croise assez fréquemment ici Bulle Ogier, on n’y voit pas Maria Schneider – c’est qu’elles ne font pas partie du même cinéma français.
Les liens qui unissaient Claude Berri à JPR sont assez explicites (on trouverait une grande partie de la filmographie de Claude Berri dans cette liste) (ils étaient beaux-frères – Claude Berri avait épousé la sœur de JPR prénommée Anne-Marie) (si Claude Berri (qui avait quelques années (il est de 34, JPR de 41) de plus que JPR considérait celui-ci comme un jeune frère (à protéger, à aider, à dépanner, à soutenir et à aimer), JPR avait conçu pour Claude Berri une espèce de haine et le considérait, lui, comme un ennemi – un père à tuer, un homme à abattre – ce qui prouverait peut-être le manque de pertinence ou l’intense mégalomanie du héros du livre dont on trace ici quelques lignes transversales). En tout cas, l’histoire (serait-elle celle du cinéma) montre que l’un (Claude Berri) devint l’un des plus grands (gros, importants, puissants) producteurs du cinéma français de ces années-là; l’autre, un ludion. Mais sans doute n’est-ce pas à cette mesure (historique) qu’il convient d’évaluer cette carrière (si quelque évaluation que ce soit peut être pertinente).

 

 

Films

(Général) Idi Amin Dada : Autoportrait) (B. Schroeder, 1974) 147, 174, 303
À bout de souffle (JL Godard, 1960) 161
Activité vinicole dans le Vouvray (cm C.Matton, JPR acteur, 1969) 80
Amore (H. Chapier, 1973) 154
Apocalypse now (F.F Coppola, 1979) 95, 205, 274, 280, 318
Au feu les pompiers (M.Forman, 1967) 87, 98, 200,
Au hasard Balthazar (R.Bresson, prod M.Bodard, 1966) 88
Autant en emporte le vent (V. Flemming – et G. Cuckor et S.Wood, 1939) 155

Benjamin ou les mémoires d’un puceau (M. Deville, prod MB, 1968) 88
Bingo, bongo (P. Festa Campanile, 1982) (avec C. Bouquet) 309
Blaise Pascal (R.Rossellini, télé, 1972) 174
Blank Generation (Ulli Lommel, 1979) (avec C. Bouquet) 318
Bonnie and Clyde (Arthur Penn, 1967) 90
Boulevard du Rhum (R. Enrico, Gaumont, 1971) 224

Cet obscur objet du désir (L.Bunuel, 1977) 319
Chair pour Frankenstein (P.Morrisey et A. Margheriti, 1973) 181
Chronique des années de braise (L. Hamina, 1975) 236, 254, 324
Citizen Kane (O. Welles, 1941) 294
Comment ça va ? (JLG, 1978) 167
Coup de cœur (F.F Coppola, 1982) 281
Cul de sac (R. Polanski, 1966) 71

Des bleuets dans la tête (cm, G. Brach -prod JPR, 1969) 82
Deutschland Überalles Alles (chanson ex-hymne national interprétée par Nico) 267
Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (J. Yanne, 1982) 276
Don Giovanni (J. Losey, 1979, Gaumont/Toscan) 270
Dubcek et le communisme à visage humain (doc, R. Stéphane) 102
Duelle (J. Rivette, 1976) 270

Edith et Marcel (C. Lelouch, 1983) 296
El Cochecito (La petite voiture, M. Ferreri, 1960) 127
El Pisoto (L’appartement, M.Ferreri, 1959) 127

Fidel Castro (Comandante) (O. Stone doc télé, 2003) 174
Flocons d’or (W. Schroeter, 1976) 271

Hexagone (émission de télé ORTF) 154

Ici et ailleurs (AMM et JLG, 1970, prod Gaumont)
(commande de la Ligue arabe) 167
Intolérance (D.W Griffith, 1916) 152

Janine (cm. M. Pialat, 1962) 106
Jean de Florette (C. Berri, 1986) 285, 292, 300
Jules et Jim (projet remake)

Kramer contre Kramer (Rob.Benton,1978) 90, 105

L’âge de fer (R. Rossellini, télé 1964) 174
L’As de pique (Milos Forman, 1964) 97
L’Échelle blanche (Robert Freeman, 1969) (La promesse) 82
L’enfance nue (M.Pialat, 1968) 87, 105
L’épouvantail (J. Schatzberg, 1973) 204,
L’excellence ne fait pas l’enfant (cm J.Kanapa, 1968) 98
L’Ours (JJ. Annaud) 300
La bonne année (C. Lelouch, 1973) 128
La chasse aux trésors (P.A Boutang, projet non réalisé) 180
La Chinoise (JLG, 1967) 57, 161, 165
La danse des canards (chanson, danse) 307
La der des ders (émission de télé, P. Bouvard – 1977) 255
La femme de mon pote (B. Blier, 1983) 311
La grande bouffe (M. Ferreri, 1973) 127, 129, 132, 148, 153, 175, 182, 202, 225, 231, 272, 311
La ligne de démarcation (C. Chabrol, 1966) 110
La maison (G.Brach -prod JPR, 1970) 84, 91
La maman et la putain (J. Eustache, 1972) 106, 175, 203
La mort de Maria Malibran (W. Schroeter, 1972) 271
La Paloma (D. Schmid, 1974) 271
La Passante du Sans Souci (J. Rouffio, 1982) 296
La Pomme ou l’histoire d’une histoire (cm C. Matton) 78-9
La prise du pouvoir par Louis Quatorze (R. Rossellini, télé, 1967) 174
La Septième Compagnie au clair de lune (R. Lamoureux, 1977) 270
La société du spectacle (G. Debord, 1973) 177
La vie à l’envers (A. Jessua, 1964) 110
La vie d’Abd-El-Khader (projet JPR) 181
Lancelot du lac (R . Bresson, 1974) 136, 148-9-50, 153, 175, 246
Le bal des vampires (R.Polanski, 1967) 70
Le bateau sur l’herbe (Gérard Brach – prod JPR 1971) 76, 85
Le bon Roi Dagobert* 1er (D. Risi, 1983 prod JPR via Gaumont) 277*-8*, 308-17*
Le boucher (C. Chabrol, 1970) 110
Le Boulet (Alain Berberian, 2002) 31
Le Cadavre encerclé (K. Yacine, Esprit 1954) théâtre (interdit) 297
Le cinéma de papa (C. Berri, 1970) 106
Le Clan des Siciliens (H. Verneuil, 1969) 295
Le Diable probablement (R. Bresson, 1977) 270
Le Garçu (M.Pialat, 1995) 113
Le jour des idiots (W. Schroeter, 1982) 261,271, 309,
Le journal inattendu (émission radio RTL – JLG) 171
Le Locataire (R. Polanski, 1976) 266, 275,
Le mâle du siècle (C.Berri, 1975) 92
Le patient anglais (A. Minghella, 1995) 212
Le petit soldat (JLG, 1963) 99
Le Pistonné (C. Berri, 1970) 92
Le Poulet (cm – Claude Berri, 1962) 65
Le Règne de Naples (W. Schroeter, 1978) 271
Le vieil homme et l’enfant (C.Berri, 1966) 66, 87, 106,
Les Aventuriers de l’Arche perdue (S.Spielberg, 1981) 302
Les Bidasses en folie (C. Zidi, prod C. Fechner, 1971) 288
Les Charlots (C. Fechner) 288
Les Chinois à Paris (J.Yanne (et prod.), 1974) 114, 136, 138, 151, 153, 237,
Les Choses de la vie (C. Sautet, music P.Sarde, 1970) 86, 148,
Les idoles (Marc’O, 1968) 77
Les Monstres (D. Risi, 1963) 314,
Les naufragés de l’île de la tortue (J. Rozier, 1976) 154
Les nouveaux dimanches (émission télé) 102
Les parapluies de Cherbourg (J.Demy, prod M. Bodard, 1964) 88
Les spécialistes (Patrice Leconte, 1985) 16
Les Valseuses (B. Blier, 1974) 157, 175
Love story (1970)

Ma nuit chez Maud (E. Rohmer, 1969) 87, 106
Macbeth (R. Polanski, 1971) 181, 201, 274,
Maîtresse (B. Schroeder, 1975) 157
Manon des sources (C.Berri, 1985) 292, 300,
Mazel Tov (C. Berri, 1969) 90
Moi y’en a vouloir des sous (J. Yanne, 1973) 138, 149, 153
Mouchette (R. Bresson, 1967) 182
Mystère (C. Vanzina, 1983) 309

Nous ne vieillirons pas ensemble (M. Pialat, 1972) 105, 113, 116, 133, 137, 225, 229
Numéro, deux (AMM & JLG, 1975) 167

Out 1 (J. Rivette, 1971) 269

Palermo (W.Schroeter, 1980 ours d’or Berlin) 271
Parfum de femmes (D.Risi, 1974) 309
Parsifal (HJ Syberberg, 1984) 283
Pépé le Moko (J.Duvivier, 1937) 109
Perpermint frappé (Carlos Saura, 1967) 200
Pierrot le fou (JL.Godard, 1965) 311
Poil de carotte (H. Graziani, 1973 – prod. J Yanne) 154

Quai des brumes (M.Carné, 1938) 109
Que la bête meure (C. Chabrol, 1969) 110

Rebecca (A. Hitchcock, 1940) 155
Répulsion (R. Polanski, scénar. G Brach, 1965) 71
Rien que pour vos yeux (John Glen, 1981) 309

Saint-Augustin (R. Rossellini, télé 1972) 174
Salomé (W. Schroeter, télé 1970) 271
Socrate (R.Rossellini, télé,1970) 174
Sous le soleil de Satan (M. Pialat, 1987) 205, 275,
Superman (Richard Donner, 1978) 90

Taking Off (Milos Forman, scénr JC Carrière, 1971) 103, 105
Tchao Pantin (C.Berri, 1983) 95
Tess (Roman Polanski, 1979) 92, 95, 273, 300,
Touche pas à la femme blanche (M.Ferreri, 1974) 136, 151, 175, 247,
Tout le monde il est beau… (J. Yanne, 1972) 138, 225, 264
Tout va bien (JLG et JP. Gorin,1972) 140, 161-2, 169

Un élépĥant, ça trompe énormément (Y. Robert, 1976) 270

Vivre ensemble (A. Karina, 1973) 154

Week-end (JLG, 1967) 107, 110
What ! (R. Polanski – prod C. Ponti, 1973) 154, 181
Willow Springs (W. Schroeter, 1973) 271

Yasser Arafat (Persona non grata) (O. Stone, doc télé, 2003) 174

 

 

 

Le travail en cours se compose outre les deux volets (Bulle Ogier et Maria Schneider) d’un troisième, Jean-Pierre Rassam dont on trouvera le premier maillon en maison[s]témoin :

t’attends quoi au juste ? (JPR1)

 

Maria Schneider :

l’un en maison[s]témoin;
l’autre ici même

Les prolégomènes de ce projet se situent (probablement) dans la conception du projet DF

Une exploration de ce type de livre : « j’ai oublié » (Bulle Ogier, 2019, poche points seuil))

en maison[s]témoin
ici même

Sur la table de travail, deux (ou trois) autres livres à explorer : « Oncle Dan » (Jean-Marie Périer, XO éditions 2008), et « Raoul Lévy, un aventurier du cinéma » , JCLattès 1995). Le troisième est une biographie de Jeanne Moreau (on verra)

Share

1 Comment

    […] pas dans le livre – ni dans les remerciements). Tout ceci est (assez) public. Un autre index (3) des films cités trouvera place aussi, un autre (4) des sociétés citées puis un dernier (5) des […]

Laisser un commentaire