Pendant le weekend

9/2 Trois cent quarante cinq

 

 

hier soir, « Dehli 6« (Rakeysh Omprakash Mehra, 2009) une pure merveille, formidable et magnifique. En sortant, on a retrouvé le monolithe de « 2001 l’odyssée de l’espace » (Stanley Kubrick, 1968)

devant Saint-Eustache (là même où un soir d’il y a quelques années, on voyait et entendait se produire Patti Smith), en avançant vers le métro (l’usage de la musique, une narration débridée la gaieté la joie l’humour la tragédie le drame le jeu l’amour la danse la vie et la liberté : une merveille non distribuée en France – inédit ici) (on reprend le boulot, on fait sa lettre à la dégé, on va aller voir pour l’échéancier à l’urssaf, la routine tu vois)

c’est une sorte d’horreur, un temple à la consommation, l’entrée du forum des halles, ventripotente et disproportionnée (l’esthétique, la grandeur, l’ampleur, la lumière : je me souviens du France, du Concorde, je me remémore les centrales nucléaires et les sous-marins du même tonneau, l’usine marémotrice de la Rance, Paris ville lumière et les pauvres n’ont qu’à aller voir à Aulnay-sous-Bois – direct en RER, là, en dessous – s’ils y sont) la musique, bien sûr, la musique pour qu’on oublie : ici la brochette des trois russes (je tente de ne pas entendre les propos des autocrates russe, turc, étazunien, d’autres encore dans le bruit d’un monde qui court à la guerre, à sa ruine et aux torrents de sang) de gauche à droite Sergueï Prokoviev, Dmitri Shostakovich, Aram Khatchaturian

Share

3 Comments

    Katchatourian, me dit Wikipédia (car je ne connais pas sa bio par cœur) a décroché le Prix Staline en 1941 : il y a beau dire, je préfère, et de loin, l’anti-conformiste Tchaïkovski !

    Quant à l’architecture… j’ai vu que Jean Nouvel avait participé à l’investiture de Benoît Hamon par le PS : on peut donc créer la Philharmonie de Paris, cet élégant bâtiment, et s’engager politiquement.

  • estimables et aimés russes (et leurs relations avec le pouvoir ne sauraient être jugées par ceux qui n’ont pas été sujets de leur pays) avec une admiration spéciale – au moins pour sa musique – pour le petit brun au centre

  • @brigetoun : le chasse-clou est volontiers polémique, mais la musique est avant toute chose… Merci pour le commentaire
    @Dominique Hasselmann : chacun, à sa porte, déclare qu’il est midi. Merci du passage.

Laisser un commentaire