Pendant le weekend

1776 Vendredi 23 Avril 2021

 

 

 

il s’agit de tenir – fatigues courbatures fièvres toux : c’est le printemps – à cinq et demi il pointe, le jour prochain – ce collage devant l’ircam

cette phrase de la duras(oir) (l’adjonction de la parenthèse qualifiait son cinéma) (soporifique en diable) : « on ne connaît pas une histoire tant qu’elle n’a pas été écrite » me convient parfaitement (faudrait que je m’y mette – mais c’est l’attente qui m’appelle) – continûment – le reste du monde, par exemple le studio, les impôts, les vaxs/maxs/gels – les gens passent (l’image a dix ans) certains donnent signes de vie les autres se taisent et meurent en silence – la vie matérielle chez folio 2623, 6.90e, 180 pages, 48 fragments, le premier en italique « ce livre nous a fait passer le temps » je l’ai acheté quand même – salut l’artiste

mais personne ne connaît ce personnage (le réalisateur de cinéma Monte Hellman du splendide « Macadam à deux voies » (1971) rêve américain lucide) – j’ai relu quelques pages de ce « ma mère rit » assez illustré quand même de Chantal Akerman – vu/lu/relu le splendide Samsa de Helena Barroso qui donne envie d’écrire encore et encore – merci à elle – (il porte ici le numéro 19) – les jours s’en vont je demeure ? – bah les salles de ciné ferment définitivement aux US (il faut que les bêtes meurent, il faut les achever un peu comme on coupe les arbres, rendre les choses rentables voilà le but et en profiter) un peu comme à Électre sied le deuil, le soir rosit au prunus

dans la journée vert

un café, un de ces jours

on se bat – cette image en souvenir d’avril dernier qui n’était pas prunus mais cerisier

Share

3 Comments

    Ah oui, ce « Macadam à deux voies », vu en salle, c’était quand même autre chose que revu plusieurs fois en DVD sur petit écran…

    Bizarre que la Bachelot n’ait pas été invitée hier, lors du ballet gouvernemental à 18 heures (les chaînes de télé n’ont jamais été fermées, alors que le virus de la propagande se répand librement).

    Il est vrai que la rue de Valois, avec le Parc royal à côté, est plus agréable que ce dispositif dit du « pupitre », alors qu’il serait mieux d’installer une chaire comme dans toutes les églises accueillant « du public »… ++++++++++++++++++++

  • tout ce que j’ignore… merci messieurs

  • @brigitte celerier : avec plaisir
    @Dominique Hasselmann : elle convalescence la pauvre chérie (aujourd’hui un peu de la place,à nouveau)
    Merci de vos commentaires

Laisser un commentaire