Pendant le weekend

Quelques jours d’hiver (23, 24, 25, 26, 27)

Il a fait doux, pas vrai ? Ca m’a plu (j’ai entendu dire dans le poste que la ministre de la culture avait un projet d’ampleur exceptionnelle sinon pharaonique : faire en sorte que les claviers de nos machines nous procurent enfin un c majuscule avec une cédille) (je blâââgue, mais c’est la pure réalité) (je veux dire : l’ampleur en est effectivement exceptionnelle)

montigny poinnt de vue 10

On a été voir « Ecrit sur du vent »  (Douglas Sirk, 1956) qui est une pure merveille comme on sait et aussi, en DVD parce qu’on avait la flemme d’aller se traîner rive gauche, « Seuls les anges ont des ailes » (Howard Hawks -on l’a croisé avec sa fille dans la maison(s)témoin –

Kitty Hawks

elle est un peu tramée, hein, mais ce sont eux -1939) avec un Cary Grant assez tombeur et une Jean Arthur magnifique (pour le reste, les trucages sont pathétiques – c’est qu’en quatre vingts ans le cinéma a fait des progrès dans l’illusion, ce qui ne représente pas à proprement parler un progrès pour l’humanité, je reconnais). On a été voir l’exposition de Marc Chagall à la philharmonie de paris (c’est une horreur) un monde de dingues, on a refusé l’obstacle, on est reparti en tram (sur le bord du trajet, des horreurs architecturales)

Affiche Lola Montès

heureusement il y a Lola Montès (j’ai décidé de faire un « Sur le bureau » à la va vite, je ne puise que parcimonieusement dans les images déjà posées ici, sans ordre ni contrainte) (il y a quelque chose avec la contrainte aussi : reçu en cadeau (encore merci…!) un exemplaire numéroté des dérivées de la part de leur auteur, une vraie merveille, j’aurais du prendre une photo mais tant pis)

roses 13 11 15

Share

4 Comments

    Pas bien compris ton commentaire concernant l’expo Chagall : l’horreur, pour toi, c’est le bâtiment, la foule qui attend, le peintre ?

    Enfin, chacun – tant que Hossana Rohani, le président iranien, ne régente pas nos musées nationaux comme à Rome – ses goûts !

  • @DH : non, j’aime Chagall

  • Cela m’étonnait (je pense que c’est le bâtiment que tu n’aimes pas, pourtant je le trouve marrant de l’extérieur en plein jour car on a l’impression qu’il a neigé alors que cette année, macache pour Paris !).

    Pour le président Rohani, son prénom est Hassan, cela va sans dire, j’espère que ce despote n’a pas imposé que toutes les femmes qu’il pourrait apercevoir sur les trottoirs depuis sa limousine, en se rendant à l’Elysée, ne soient pas voilées : car le visage est, lui aussi, une nudité offensante !!!

  • @Dominique Hasselmann : le bâtiment est à l’image de son concepteur, bouffi d’orgueil et de fatuité (vu de Pantin quand tu arrives, tu vois une sorte de masque de carnaval peut-être gouailleur mais surtout parfaitement disproportionné -comme son ego donc) : il y a quand même des gens qui meurent dans la rue, on aurait plutôt besoin de logements, tu ne crois pas ? et cette excroissance a multiplié son budget de conception par presque trois, pour en arriver à près de 500 millions d’euros quand même… Ce que j’en dis…

Laisser un commentaire