Pendant le weekend

Cinq quatre seize

 

(une des merveilles du monde s’exprime aussi par sms, je ne l’ai pas encore ébruité auprès de mes amis du collectif, mais enfin les choses vont comme elles vont -un sms à sept heures vingt du matin, avec des lettres majuscules pour assouvir quelque chose) je passais tout à l’heure dans la rue Saint-Maur -elle passe du onze au dix en franchissant le faubourg-, et voilà que je tombe là-dessus

trous frontières impossible

(le type ne pose pas, il est là) (sans doute travaille-t-il pour l’enseigne (en italien, le nom du groupe auquel appartient cette enseigne veut dire « maison de tolérance » selon l’accent tonique posé sur le i) (j’adore l’italien) où j’ai eu la faiblesse d’acheter vendredi dernier un pull bleu (photo de Gilda sur fb- qu’elle en soit ici remerciée) (trente quatre quatre vingt dix neuf, en l’honneur de la clôture)  qui a déteint sur ma chemise blanche (mais connard comme je suis, imbécile de client, pauvre abruti de cochon de payant, je n’ai pas regardé que sur la petite étiquette était inscrit « laver l’objet avant sa première utilisation » et donc la chemise bleuie, je m’assois dessus)

ciel avion caténers 2

c’est le printemps, j’ai ma saisie à faire et on reste debout quand même

Share

1 Comment

    instructif – apprendre :
    comment tenter d’aller vers l’impossible
    comment avoir une chemise bleue

Laisser un commentaire