Pendant le weekend

Dix sept deux cent soixante et un

 

 

 

(neuf ans de journal quand même) (en même temps on dit ça tous les ans, pratiquement) (qu’est-ce que je mets dans mon actualité ? ben rien) fait pas si froid non plus, aller ici ou là, faire ce qu’il y a à faire, avancer, ne pas dormir la nuit, ne pas dormir le jour, il fait doux, c’est le matin, l’après midi, lire écouter commencer à dérusher l’entretien OlH (encore merci) et chercher des photos

lisbonne-place

ici Lisbonne à côté de Rossio (praça da Figueira, en août 2010) (la même avec gsw – je fais des essais sans doute j’en sais rien)

la-meme-par-gsv

(bof) (à peu près) (ce que je sais c’est le café traversant, ça oui) les tris, la compta, la sécu le reste (l’appart, les attestations, les merveilles du monde) (rebof) je préfère encore regarder ailleurs, sans doute (celle-ci alors là, oui, le Tage vu de l’Alfama, portas do Sol)

tage-alfama

Share

Laisser un commentaire