Pendant le weekend

1491 Jeudi 9 juillet 2020

 

 

(aujourd’hui, la pose de six implants sanaryotes – c’est juste pour me souvenir – je crois que S. va bien; M. devrait sortir assez rapidement – un tour au garage dans un état déplorable: refaire des listes comme au moment de l’incendie – je fatigue, tu sais) dans la rue

une pizzeria bêtes et méchantes – plus deux salons d’invent’hair – – et un restaurant gréko-turk que je ne sais traduire (TEC)

sinon en image (des bruits sur les forages turks vers Chypre; des incidents à la frontière du nord – je suis un peu dans les « événements » de 1922 avec DF) j’ai croisé des voitures posées sur un toit

sous un ciel où sont revenus les aéronefs – traînant avec eux leurs parts de virus, de gaz à effet de serre et autres joyeusetés contemporaines – parfois on est heureux d’être sur terre, non, sans rire, parfois oui – parfois nettement moins : 400 jours de détention pour Fariba Adelhkah et l’action quotidienne pour ne pas oublier –

Cher(e)s ami(e)s de Fariba,
Demain, 9 juillet 2020, cela fera 400 jours que Fariba a été arrêtée, affligée d’une peine de 5 ans d’emprisonnement, sans perspective tangible de solution négociée ni de reconnaissance judiciaire de son innocence, et dans l’inquiétude de la reprise, en Iran, de la pandémie de la Covid-19.

Depuis le premier jour, nous exigeons sa libération immédiate et inconditionnelle.

Pour lui exprimer notre solidarité, nous diffuserons chaque jour sur Facebook et Twitter, à partir de demain, le 9 juillet, un message pour lui dire notre soutien et aussi notre reconnaissance à l’égard de son engagement personnel pour la défense de la liberté scientifique, en Iran, au Moyen-Orient, et de par le monde. Son combat pour la liberté est le nôtre.

Vous trouverez ci-dessous (ainsi que sur le site du comité https://faribaroland.hypotheses.org/8798) la liste de diffusion des différents messages (quasi aléatoire). N’hésitez pas à les relayer à partir de vos propres comptes et à susciter d’autres messages que nous continuerons à diffuser jusqu’à sa libération. N’hésitez pas, non plus, à ajouter #FreeFariba et/ou l’adresse du site faribaroland.hypotheses.org pour en faciliter la diffusion.
Par avance merci.
Amicalement
Béatrice pour le comité
Tous les jours – 5 ans de prison – merci de relayer.
Share

2 Comments

    courage

  • Ah oui, pas mal, les voitures sur le toit (le bœuf est parti à l’abattoir depuis longtemps) : une nouvelle idée d’Hidalgo ?

    Fariba : bonne idée, mais est-ce qu’elle a droit à un ordinateur dans sa geôle ?… 😉

Laisser un commentaire