Pendant le weekend

1830 Mardi 15 juin 2021

 

 

 

 

(ça commence à faire près de cent dix contributions quand même – pour un passe-temps – ça ne part pas dans tous les sens, sans doute à cause de la consigne : l’eau en cent mots – écrite dans le métro sur le nino – je reproduis peut-être) ce joli spécimen dû à Régis Derimay (le mari à Juliette) livre-objet d’artiste manipulé par François Bon (on les remercie donc tous les trois – d’ailleurs ils n’en savent rien)

hier c’était visite du mari de l’une de samedi masque noir/petit drapeau français sur le côté (en noir basketts noires) bonjour – « très bien – une odeur non ? » le renfermé, je vais ouvrir – puis on discute – on rabote de 50, pourquoi pas, mais un quart en liquide ? je ne crois pas non – la confiance, où se trouve-t-elle ? dans une demande de rabais augmentée d’une vague magouille fiscale ? je ne crois pas non…  en tout cas, le studio ne veut pas partir – je fatigue tu sais – en attendant mieux

où ai-je trouvé ça je ne sais plus – trouvé aussi le break station wagon des années soixante

mais sans souvenir de ce petit becquet en bout de toit – je fais dans la dentelle pour « vivre » (il me semble que le héros du film d’Akira Kurosawa (1952) souffre d’un cancer de l’estomac) (ça n’en est pas moins une merveille) (lu le Remerciements (pas encore sur le site des éditions de l’Attente, 2021) de Guy Bennett (encore merci !) où il indique placer Sergueï Paradjanov en haut de sa liste (je n’ai vu que « La couleur de la grenade » (1968, Sayat Nova) magnifique, certes) (le film Objective Burma (Raoul Walsh, 1945) en commentaire chez Lulu deuch’nord) et l’explication de vlajde par Maryse elle-même (explication : le mot est assez excessif, je reconnais) (merci à l’amie Christine Jeanney en tout cas, ainsi que sans doute Josée Marcotte – et donc Brigitte Célérier qui œuvrait aux vases communicants)  (je repose ici ces fleurs (jamais) trop belles)

et ce matin toujours indispensables les cours au Collège de France de Didier Fassin (le lien vers radio paris)

Share

4 Comments

    merci à notre passé pas si vieux mais tout de même…
    avec le respect et la reconnaissance pour FB un peu de mal tout de même à m’intéresser aux « tutos » pour se faire éditer ou les ateliers d’écriture… un peu trop loin de ça la petite vieille

  • @brigitte celerier : les ateliers sont parfaits pour se mettre à écrire (mais c’est un travail, certes) (on est là pour rire, c’est vrai aussi, mais on participe, allons… :°))

  • La photo de voiture semble prise aux Pays-Bas, non ?

    Sinon, beaucoup d’allusions, je renonce à essayer de décrypter… 🙂

  • @Dominique Hasselmann : aucune idée…

Laisser un commentaire