Pendant le weekend

1365 Mardi 10 mars 2020

 

 

 

en même temps ça donne des nouvelles – je ne me souviens plus exactement du nom de ce genre de développements mais en Italie surgit régulièrement un fait nouveau dans l’affaire Moro qui met en relief une autre narration sur l’enlèvement, la tuerie reste la même cependant – il est des choses qui sont difficiles à nier –  le vieux plan éculé de l’intervention étazuniennere fait surface ici là ailleurs – ce n’est que justice après tout, l’affaire prête à fantasmes (notamment quand se rapproche la date anniversaire : nous avons ce plaisir – idiot : le 16 ce sera 42 – de noter la date à laquelle se produit l’événement et de la commémorer – donner la toute puissance au temps comme s’il s’agissait d’une donnée intangible – l’humain, cette pauvre bête) – et voilà que l’un des plus grands acteurs de ces 70 dernières années s’en fout et meure

il avait pris la nationalité française – salut à vous/toi, Max ! – il a dû jouer un rôle de méchant dans un James Bond (attends je vérifie : oui « Jamais plus jamais » c’est lui qui incarne le chef du SPECTRE (Irvin Kershner, 1983) retour de Sean Connery dans le rôle titre) – il était magnifique partout, jl’adore toujours (Cadavres exquis, Francesco Rosi 1976) – et voilà

Saisie encore et toujours – séminaire sur l’hyperpaulhan

une exploration des correspondances de l’administrateur (entre autres) de la nouvelle revue française – passionnant – par Camille Koskas – non mais on apprend des trucs
il y a type dans Paris qui vous aborde, à un moment, pour vous vendre quelque chose – une vraie Rolex si vous n’avez pas encore 50 ans pour 30 euros, un étui à cigarette en argent certifié massif à 10 – enfin des affaires comme jamais – jamais, plus jamais – et j’ai cru le croiser hier dans le métro (je balance grâââve hein)

mais en réalité ce n’est pas lui – il lui ressemble un peu peut-être – par ailleurs on est submergé d’affects plombés dans les annonces sonores dans le tube – (cette régie est immonde et l’une de ses administratrices – qui dirige aussi la région – ne l’est pas moins), on a pris pour jeu de donner dix à chaque croisement de masque (hier résultat : 30 à rien) (ça se développe, on n’est jamais meilleur que lorsqu’on a les foies) OSEF un petit peu mais le métro est infréquentable sauf à porter un casque (avec un masque, ça vaut quinze) (le virus, ce salaud, n’épargne même pas les célébrités, tu te rends compte ? quelle chiotte !!!) pas de pluie remarque bien mais le ballet d’hier soir a été annulé – un virus qui fait chuter le prix du baril (c’est très fort : est-ce répercuté à la pompe ? jte dis ça demain) et la mondialisation qui tousse…)
Une carte postale de Taipei pour soutenir le jeune S. qui n’en a pas fini – tenir bon, continuer à rire surtout, tenir bon, courage !!!

et enfin cette rive du Rhône taxée – redressée contrastée – il me semble bien chez paumée

 

 

 

Share

2 Comments

    une mort que je découvre
    et merci pour le Rhône, oui chez paumée

  • Oui, le prix à la pompe baisse mais peut-être interdira-t-on les déplacements en voiture (car c’est plus « safe » que le métro qui soit-disant ne pollue pas sauf quand il freine dans les stations)…

    Max Von Sidow, bel acteur à la présence forte. 🙂

Laisser un commentaire