Pendant le weekend

24 novembre 1000 (Oublier Paris #82)

 

 

(l’an mil – la classe : mille jours, quelle honte) (aujourd’hui, on défile en ville ou sur le champ de Mars – mais je vais bosser) en attendant, un passage au passage

du côté de la rue Saint Augustin (mais Joyeux n’existe plus

remplacé par un (petit ?) restaurant ) l’intérieur du passage – je l’ai pris par le mauvais bout

j’y ai trouvé ce Lavrut (papetier aussi) et cette femme dans la vitrine

celui-là depuis 1922

ça n’est pas ici (mais on verra tout à l’heure…), il faut avancer dans le passage

le voici sous la voûte

au 82 du passage, en ses vitrines : stylos encres

parapluies pliants

sacs maroquineries

mappemondes (orange) (ou dit-on mappelune ?) papiers colifichets – mais de cartes de visite, point…

Mais des cartes postales à envoyer à l’Air Nu (72 rue de l’Assomption, 75016, Paris) (comme chez Lavrut, tiens)

mais en relevant les yeux, ceci, juste là

faudrait peut-être savoir (Claude sans doute ?) – on s’en va, l’horloge indique le moment

« ah, quel terrible midi moins le quart » disait (à peu près) Pierrot alias Ferdinand Griffon (Jean-Luc Godard, 1965) – mais ici comme ailleurs comment avoir confiance en une telle enseigne (bègue, peut-être…)?

(sur les pas de l’Employée aux écritures et de ses variétés parisiennes)

 

 

 

 

Share

4 Comments

    L’enseigne (dernière photo) du GRAAVVEUR vaut le détour (il faudrait que j’y retourne, pas sur Google), et là on peut penser que c’est – ou c’était – voulu !

    Cartes imprimées : pour le boulot, elles nous étaient attribuées. Je n’en ai fait fabriquer que pour mon mariage et la naissance de mes deux enfants… 🙂

  • pas nouveau le Petit Choiseul, j’y ai pris pendant plus de quarante ans le café d’entrée dans le jour de travail avant d’aller rue de Louvois à côté m’occuper de mes locataires, propriétaires, gardiennes, entrepreneurs et tout

  • ah oui ! je comprends en repassant…. il est défunt, dommage tout fout le camp

  • Donc parfois la voiture-robot s’arrête et quelqu’un en descend pour aller photographier à l’intérieur des passages.
    La papèterie Lavrut, j’ai beaucoup pratiqué aussi.
    (Je me souviens (au passage) que dans le passage Choiseul il y avait aussi la boutique d’antiquités de Sophie Desmarets.)

Laisser un commentaire