Pendant le weekend

1702 Lundi 8 Février 2021

 

 

 

 

refaire le trajet, le monde, reparcourir le temps sans se retourner (il paraît qu’en Birmanie…) (il semble qu’en Tunisie…) – j’ai croisé ces deux acolytes scénaristes

(Age et Scarpelli : toute la comédie dite italienne (des centaines de scénarios…) de la deuxième moitié du siècle dernier) (inconnus au bataillon, pas vrai ? enfin je ne les avais jamais vus – quelle affaire (quand on entend leurs prénom , Agenore et Furio, on en sait un peu plus…- c’est que j’en termine, 325 sur 331 pour JPR , 3 index noms cités/lieux/films plus un quatrième des maisons de production – je poserai tout ça ici ou là, sans autre bruit) ça me rassure si tu vas par là (j’évolue dans un monde ignoble, par exemple, l’adjectif « prise » sur ce t-shirt

une pub croisée sur le rezosocio – cette façon « décomplexée », cette sexualité sade-maze – les articles du journal en fin de semaine – je me souviens de Jeanne Moreau (je l’aime bien, sauf quand elle chante) (chacun ses goûts) qui disait « en amour tout est permis » c’est vrai, oui « mais il n’est pas permis de tout montrer »- le livre à lire (je ne sais plus si c’est « Jeanne la magnifique » ou autre (l’insoumise…)  – ma tendance midinet mais ce monde-là) hier sans sortie, un peu pour le pain, le marché sous la pluie, pour une lettre à poster – il est tard – ah le feuilleton des grands de ce monde (ici, les concombres masqués)

une concurrence avec la référence d’après-midi qui parait en continu ? (il y a aussi un index (cinquième) des titres de presse ou des livres cités) et le crumble du soir (pommes et poires)

dans le poste Sans soleil (Chris. Marker, 1983) merveille et terreur (la girafe…)

Share

2 Comments

    La fille au T-shirt, je pense que c’est un truc réversible et de l’autre côté, c’est marqué « En Marche ».

    Chris Marker, lui, c’est un marqueur du cinéma. 🙂

  • @Dominique Hasselmann : tout à fait ça, le t -shirt…!

Laisser un commentaire