Pendant le weekend

1850 Lundi 5 Juillet 2021

 

 

 

 

il faudrait que cesse la pluie quand même – ça devient entêtant – dans quatre jours deuxième dose astrazen – je fais du café, j’ouvre la fenêtre, un homme blanc hétéro au teint à peine foncé – vieux – fatigué – j’écris

les consignes de l’été – la publication des prologues, l’ordre dans lequel les contributions sont posées exactement du même ordre (justement) que celui ordonné par les dominants (par exemple mon commanditaire qui ne répond tout simplement pas) – cette infatuité due à la position (immonde) : on fait ce qu’on veut, sans tact sans égards sans politesse – on sait à quoi s’en tenir – pour l’essentiel, quelle incise –

il faut que je range les images (ici une déambulation dans Rome) (collines tunnels Néron César Carthago delenda est – le côté des vainqueurs)

les emmerdements normaux, la reprise du journal, les phrases sans verbe, les marches dans Paris – respirer, souffler –

beaucoup aimé l’agitation-propagande du groupe d’Attac ce samedi sur les façades et vitrines de la vieille dame indigne et samaritaine

(le propriétaire n’a accru sa fortune que de 62 milliards d’euros l’année passée) (des impôts ? où ça, des impôts ? et pour quoi faire, en plus ? des voitures pour les ministres ou des sous-marins nucléaires ? des repas entre amis ?) – Paris devient pourri –

avant d’être confondu pour entrisme (formidable Vanessa Springora) l’adjoint à la culture de cette si belle municipalité émargeait toujours chez qui on sait (la classe)

le fils de ce connard de dutronc chantait « jt’aime plus Paris » : moi non plus – enfin plus tant – mais c’est erreur de ma part, j’ai tort, il y fait beau parfois

au cinéma 200 mètres (Ameen Nayfeh, 2020) : c’est la distance qui sépare Mustafa de sa famille, il en fera sans doute près de cinquante mille pour les revoir (l’absurdité de la situation à Jérusalem) (Ali Suleiman, parfait)

Février (Kamen Kalev, 2020) en trois mouvements, la vie d’un berger bulgare (une merveille)

Drôle de drame (Marcel Carné, 1937) trop bien

 

Share

2 Comments

    partage le plaisir devant l’action d’Attac à la Samaritaine !

  • On trouve tout à la Samaritaine, même Bernard Arnault (un jour en solde ?)… 😉

Laisser un commentaire