Pendant le weekend

1865 Mardi 20 Juillet 2021

 

 

 

dire que cette pourriture qui nous environne gouverne ce pays c’est à pleurer – politique clivante, passe sanitaire à toutes les sauces, surveillance organisée et planifiée (le plan  « pegasus » est magnifique – le Maghreb sous la coupe : formidable – apparemment c’est fête dans trois jours – le commandeur des croyants…) non, mais sinon ça va bien – fait beau et flambe la Sibérie – ça va bien – je pose ça là pour me souvenir – champions d’Europe, ça fait chaud au cœur hein (un peu comme au Japon) : non, mais droit dans le mur – Paris ville olympique, cette merveille…

Forza Italia ? je me souviens de cette chanson qui faisait « les imbéciles heureux qui sont nés quelque part » – je monte l’alphabéthèque du #P4 ensuite il faudra y réfléchir – on verra bien – le mieux serait de croiser avec les âges/genres/professions : ça viendra t’en fais pas – le frangin rapplique, le sanaryote survit, Ledru-Rollin aussi – anniversaire de mort (le truc me pèse encore quarante-neuf ans plus tard, tu le crois ? Moi non plus)une image pour ces deux-là (posée en atelier mais elle est adorable

(j’aime beaucoup les oreillettes qu’ils portent tous les deux – une irruption de modernisme – « toi vêtue en indienne et moi en col mao » tu te souviens cette chanson à la con (mais tellement con…) – ah le grand Charles… Non, mais sinon, ça va (on va aller voir le film portugais au cinéma tu comprends bien) cette image encore qui nous parvient en droite ligne du faubourg Saint-Martin

à venir en maison[s]témoin la suite des images des peuples trouvées dans les vieux journaux

 

 

Share

2 Comments

    Il faut imaginer Macron avec une oreillette !……………………………. 🙂

  • en sourire

Laisser un commentaire