Pendant le weekend

1891 Dimanche 15 Août 2021

 

 

on le voit à peine, un tout petit point blanc au fond de l’image gauche cadre : la lumière de l’éolienne – on y fut voir de plus près (mais elle n’est pas entrée entièrement dans la photo)

je pourrais lire, travailler – les servants des champs s’activent (il va pleuvoir dès le 16) – on fauche on moissonne on engrange

hier vers une heure un vieux tracteur s’est arrêté, peut-être brisé (on a parlé de la date de sa mise en circulation – on ne parle pas encore de naissance pour les machines, ça viendra) soixante-quinze (le héros qui, pour la L8, se meut au faubourg, a laissé passer un an) l’histoire terrible d’un pauvre homme

(je mets de belles images; on leur a offert du café, le vieil homme avait appelé son camarade – il a débarqué en C4 picasso noire) pauvre c’est moins sûr puisqu’il vendît sa maison, pour se rapprocher de ses enfants (vers Chartres ou quelque chose) puis en finit avec toute sa famille et lui-même (une nouvelle, il y a trente cinq ans peut-être se déroulait en ces jours s’intitulait « En finir » elle doit être quelque part je ne cherche pas était un peu de cette eau – des histoires qu’on nomme fait divers – qui pointent un peu vers Margot et sa Vologne si tu te souviens – le tracteur n’a pas redémarré, ils l’ont tracté (c’est bien le moins) perdant son huile – on s’est promenés

carottes râpées – nouvelles du sud-est (pas particulièrement bonnes ou mauvaises, suivant le cours médical semble-t-il) sans trop de travail donc (je devrais m’y mettre mais non) (ça viendra sûrement) – en revenant, les cinq amis de la famille étaient dans le jardin, assis, à nous attendre

 

en dvd La femme des steppes, le flic et l’œuf (en mongol « L’Oeuf ») (Wang Quan’an, 2019) belle histoire – belles images (extra)

 

Share

2 Comments

    voeux pour le sud-est
    et puisque je crois avoir compris qu’il est en place, irai voir le #L8 dans l’après-midi à tête reposée

  • merci pour les vœux – et pour le 8 du L pas encore, mais ça va venir je suppose… merci à vous

Laisser un commentaire