Pendant le weekend

2196 Lundi 13 Juin 2022

 

 

promenade matinale – votation (élection au premier tour) – café avec A&G – marche en avant – poids lourd sur le cœur (mais pourquoi ? l’âge ? la tristesse de n’y pas parvenir ?) regarder devant soi

comme les amis de la rue de la Mare venaient (soirée électorale sans aucun média) j’ai concocté un ceviche (cabillaud/crevettes) – le matin même

le boulevard était beau vide presque calme tranquille – Belleville – la cour de l’école – quelque chose de brisé – mais A. qui acceptait de venir pratiquer le dépouillement (sans nouvelle cependant) (ici sa main)

on a parlé vacances escalade faille puis plus rien  (café aux Folies) – en place le plus bel immeuble du monde

ici en bas à droite la marquise de la Vielleuse (où le 3 mars en terrasse on épuisait le carrefour) – c’est sans doute la fatigue et le vin blanc (j’y suis tombé hier soir – et la veille en campari/prosecco) (on ne devrait jamais cesser de ne pas boire d’alcool) (les cauchemars hypocondriaques tsais – ces longues maladies dont on nous bassine parfois comme cause de décès – et la superstition de n’en pas faire mention) (en atelier en plein voyage d’enfance et ça n’arrange pas grand chose – on peut aller jusqu’à rien – c’est que tous ces gens sont morts – et peut-être bien ces lieux mêmes) (reflux gastriques vers deux) – on a ri quand même sans savoir (sinon qu’au bureau où dépouillait la fille de M., la candidate de gauche passait les 65.66 pour cent vers 23h30)

le midi le marché pour les roses de jardin (aussi) – les épinards et le chèvre frais pour la tarte et la salade – ça ne s’arrange pas – va falloir se reposer (trop de rendez-vous à prendre cependant)

Share

4 Comments

    merci pour la photo fleurs ô frère (j’ose) en fatigue…
    entre chaleur et nouvelles qui font le yoyo entre espoir er son contraire plus ce que je peux faire pour jeunes amis, un peu peur parfois et me félicite en même temps que me navre ma résolution de prendre distance au moins provisoirement avec l’atelier. L’âge fait son effet<;
    BRAVO à vous

  • Le ciel de Belleville a des ressemblances avec celui au-dessus de la place de la République, étrange, non ? 🙂

  • @brigitte celerier : pour l’atelier on fait ce qu’on veut – on vient ou pas on lit ou pas mais on est là – bon courage pour la chaleur – amicalement et sorrorèrement avec vous (j’ose aussi)

  • @Dominique Hasselmann : le petit cintré jésuite n’a pas encore toutes les clés de la maison (il nous reste encore l’espoir…) – avec tout mon soutien (à toi, pas à lui) – merci de passer

Laisser un commentaire