Pendant le weekend

B2TS Caulaincourt

 

 

c’est un mur du cimetière qui longe la rue Joseph de Maistre, continue la Damrémont et ferme en la croisant la Caulaincourt – un mur beige le matin plein soleil

contraste important qui cache un peu les visages – ces jours-ci l’humeur est maussade « mauvaise comme le temps quand le temps est mauvais » – « bête comme les regrets » – ces citations de Prévert énoncées par Reggiani, ou Jeanne Moreau je me souviens – une galerie, un panthéon : six portraits, des gens seuls ou des couples

souriants ou heureux, barbus glabres gais

appuyés (déjà croisé cet homme-là, léger sourire, bretelles (je crois qu’il est en chaussons – je vais chercher attends) (marché Secrétan: c’est bien ça

) – le père de Claude Berry disons – on est fondé à reconnaître qui on veut, c’est important –

(je me souviens que ma mère avait pour ambition – et pour mon élégance suprême – de me faire porter ce type de mocassins à pompons – ma mère était une brave femme – des chaussettes vertes sous un pantalon un peu court – Londres sans doute  l’impériale du bus et de la posture –

ce sourire si doux, si spontané et heureux de poser (comme on voit, l’intelligence des idiots laisse sa marque en étoile) (ce ne sont qu’eux qu’ils dégradent)

il y a erreur de l’opérateur c’est vrai – mais l’image a vécu aussi – on aperçoit les sourires, la canne, la main qu’on tient pour quelques temps encore et puis tout s’effacera –

 

la tête un peu penchée vers sa belle, la main droite à sa taille – par où le tient-elle ? elle s’éloigne dans le même mouvement du cou, les sourires (on verrait bien la gare de l’est ou quelque chose…)

 

La suite (contrastée) Caulaincourt dimanche prochain (et que dieu vous protège – comme disait Aznavour en fin de concert)

Bon dimanche.

Merci à B2TS

 

 

Share

2 Comments

    je crois qu(elle tient son bras, non ?

  • Mauvais signe que ces deux photos déjà à moitié explosées… il va falloir mettre un gardien (ou une caméra de vidéo-surveillance) auprès de chaque expo…

    Bon dimanche ! 🙂

Laisser un commentaire