Pendant le weekend

1772 Lundi 19 avril 2021

 

 

envie de voir l’horizon, loin, la flotte, une image peut aider, à la rigueur

elle est prise du journal d’Arnaud de la Cotte qu’on remercie (Belle-Île-en-Mer le bac le brouillard : tout y est, la Bretagne le flou de l’air qui transperce les vêtements et qu’on respire, enfin)

Ici on est allé voir la vingtaine de mètres carrés convoités par J. non loin de la tour de Romainville – dans quelques années on y aura prolongé le métro qui vient de Châtelet – il y avait dans l’air des odeurs de fleurs et de printemps, il y avait aussi marché- en revenant on a  croisé une mustang rouge vermillon foncé neuve – ou rénovée – on a pensé à ces jeunes gens : (p 224) (c’est ainsi que l’index se pratique aussi) : « l’année où Claude Lelouch lance Un homme et une femme, Daniel, Claude François et moi-même achetons ensemble les trois premières Ford Mustang en France. » (évidemment, cet index n’est pas encore complet, mais on y travaille et ça viendra) (un réalisateur (à l’index ici) qui lance un film, c’est beau comme un discobole) (c’est en 65 j’imagine). On comprend un peu le monde dans lequel se déplac(ai)ent ces gens-là. Probablement le même, semblable à l’évidence, que celui où se meut cette sénatrice qui va déjeuner dans la suite d’un palace (ce genre de pied à terre ne se conçoit guère à moins de 1500 ou 2000 la nuit, il faut dire – un article du journal le Temps (suisse) de 2017 donne une idée de la puissance invitante).

On a conduit ensuite sur les boulevards peu fréquentés, il faisait doux et beau – un printemps comme un autre merveilleux calme et soyeux (fuck off)

Des images de la manifestation de samedi sont parvenues – un peu comme pour le triangle de Gonesse – c’est sur le Bondy Blog jardins des Vertus, entre autres. Se battre, honnir les jeux olympiques d’un autre âge (on n’a pas le cul sorti des ronces comme dirait l’autre quand on voit la réunion (on y voit le dirigeant du PS (?) la maire de Paris (?) le type de l’écologie (?) et celui de la deuxième gauche (il porte des baskets blanches, facile à reconnaître sur l’image) (wtf ?) – qui a eu lieu sur les bords du bassin de la Villette ces jours-ci : à pleurer) (fuck off 2) (je pose la photo à titre informatif sur les pompes mais c’est moche) (ah non, la technique s’y refuse -tant pis).

 

 

 

 

 

Share

2 Comments

    laissons les puissances invitantes à leur sale vie à part et goutons les petites joies gratuites du printemps

  • Prunus habitus (comme dirait Bourdieu)… 🙂

Laisser un commentaire