Pendant le weekend

(pro/jet/gramme DF) JMP 3

 

 

Ici la suite des index réalisés à partir du livre « Oncle Dan » (JMP, XO, Paris 2008) qui relatent quelque chose d’un peu différent de ce qu’exprime le livre lui-même (on trouve les diverses pièces du dossier TEC en fin de billet – copieux à nouveau).

Je pose déjà une image due à l’auteur du livre (c’est un photographe, la profession de DF à ses débuts, il lui cédera ses appareils pour une somme modique, je crois bien) (les images sont d’assez mauvaise facture, on reconnaîtrait de gauche à droite Paul, Georges, John et Ringo) (les prénoms suffisent, hein)


Ici donc :

– un index des médias cités, lequel s’explicite en quatre différentes subdivisions (occurrences et pages) :
a. les supports magazines (60 entrées)
b. les titres de chansons ou morceaux de musique (18 entrées)
c. les livres cités (14 entrées)
d. les films cités (12 entrées)

– un index des marques citées (50 entrées)
à propos de cet index-ci, outre ce qu’on indiquait de la profession de l’auteur du livre (réalisateur de films publicitaires – ou de photographies du même acabit),  on peut remarquer que les titres des divers magazines sont des marques à eux-seuls – il faudrait noter distinguer comptabiliser ceux qui appartinrent au groupe dirigé par DF – il faudrait faire l’histoire dudit groupe (il s’agirait de réaliser quelque chose de l’économie serait-elle de marché capitaliste ou quoi que ce soit d’autre de ces années là – la deuxième quinzaine des « trente glorieuses » et la fin des colonies). Inscrire aussi (un exemple au hasard) que l’auteur ira abonder du service militaire (28 mois) en Algérie (on cherche en JMP 2*) et, de retour, retrouvera sa place.

*pour trouver (c’est donc à ça que ça sert ?) vers les pages 171-2-6 : on y apprend par exemple (sic)
« Et puis vint le moment de consacrer vingt-huit mois de ma vie à l’armée française.
Comme les gens* de ma génération, je subis la discipline dont je ne nie pas qu’elle me fut salutaire ». À pleurer. Fermez le (wtf) ban.
* : il faut remarquer que ces gens-là (ne) sont (que) mâles (exclusivement en France) et qu’alors (vers 2008, disons) les femmes comptent pour autre chose sûrement mais certes pas à égalité (on pourrait, par exemple, réaliser que la sœur de JMP travaille (dans ces pages (cf. JMP1) , explicitée :

Anne-Marie (PÉRIER) (sœur JMP) 211, 213-4-5, 238-9 (dir.pub.Lui), 243

) (elle est de 45) pour Marie-Claire, puis Lui puis Elle – puis convole en (justes ?) noces avec Michel Sardou (union sacrée par une espèce de nano 1 en sa mairie de Neuilly-sur-Seine (où je crois qu’elle naquît), un 11 octobre 1999 – les témoins de ladite sont Schmoll (aka Eddy Mitchell – ie Claude Moine) et Johnny (il n’y en a pas d’autres) Hallyday (alias Jean-Philippe Smet). Informations simplement rapprochées.

– il y a une espèce de machisme systémique qui suinte un peu de ces documents (livres et émissions radiophoniques) qu’on étudie pour ce projet DF.

– un index des photos (76 entrées) auquel on peut se reporter afin d’identifier les copyright (les images posées ici en sont issues, mais sont dues à l’opérateur qui en outre se trouve être également ici employé aux écritures) (la première, ci-dessous présente la mère, le père et le fils (ieDF) qui doit avoir dix ou douze ans je ne sais plus – c’est en 39, il a 11 ans)

 

Médias (magazines)

(Paris) Match* 24*, 27, 29*, 32*, 85*, 85,86*, 87*, 89*, 92, 105, 106, 117, 122, 168, 171, 175*, 176, 180, 189, 192, 204, 216, 226, 238, 241, 245*, 265
Bonjour les amis 226
CBS émission 60 minutes 12
Ce matin Paris 83
Chouchou 222
le Discobole (émission En°1 Morisse) 201
Down Beat (revue jazz US) 151
Dream of you (titre jazz) 72
Éditions de Minuit 77
Elle (méta) 216, 250(US)
Esquire (USA) 181
Europe n°1 (radio) studio 19, 24, 119-120, 126, 127, 138, 144, 161, 165, 169,184, 186,188, 192, 201-2-3, 222-3, 246, 267
France Dimanche 93
Georges (US) 248
Harper’s Bazaar 130
Hifi Magazine 226, 264
Hustler (US) 244
Infos du Monde (groupe DF) 84
Jazz Magazine 125, 155, 168, 177, 184, 264
Juke Box (titre préféré à SLC pour DF) 184
L’Écran français 91
L’Intransigeant 84
La Presse 83
Le Figaro 93
Le Hérisson 83
Le Monde (23/6/63 E.Morin) 167
Le Monde des Grands Musées 264
Le Point 247
Les Cahiers du Cinéma 264
Life Magazine (USA) 89, 93,181, 245
Look (USA) 181, 245
Lui 221, 239, 242-3, 264
Mademoiselle (magazine US groupe CondéNast) 213
Marie-Claire (studio photo) 27, 35, 89, 118, 129, 135, 150, 168, 267
Marius 83
McCall’s (USA) 181
Melle Âge Tendre (magazine groupe DF) 214-5-6, 226,239
Mer et moteur 227, 264
Metronome (revue jazz US) 151
Oui 242, 258, 264
Paris Club (émission de télévision) 162
Paris Midi (J. Prouvost) 88
Paris Presse (L’Intransigeant) 202-3
Pariscope 240, 264
Paris Soir (J. Prouvost) 88-9
Photo 264
Playboy (méta*) 221, 242, 258, 264*
Première 245
Radar 83
Salut les copains (émission radio DF) (puis mag) 143, 177-8, 180, 189, 213, 215-6-7, 226, 264
Samedi soir 83
Show (USA) 181
Télé 7 jours 171, 175, 178
Town (GB) 181
Twen (Allemagne) 181
Twenty 226
Union 226, 243, 265
Vogue (USA) 181

Médias (titres chansons)

Tenderly (titre jazz) 27
Have you ever loved a woman (E. Clapton) 101
Muskrat Ramble (titre Kid Ory) 106
Round Midnight (titre) 109
Groovin’ High (titre) 110
Strange Fruit (titre) 111
Lover Man (titre) 112
Pour ceux qui aiment le jazz (émission radio) 121, 161, 186
RCA (maison de disques, DF prod) 126
Decca (maison de disques, DF resp.jazz) 126, 225
Vogue (maison de disques) 193
Oop pop-(p)a-da (titre) 136
On the sunny side of the street (titre) 137
Air Conditioned Jungle (titre) 137
Life begins at midnight (show Palm Cafe NYC) 142
I’m walking (titre Fats Domino) 142
Sergent Pepper (lonely’s heart Club band) 206
Hair (spectacle) 228

Médias (livres)

Le revolver à cheveux blanc (A. Breton) 62, 250
La Révolution surréaliste 63
Minotaure (revue) 63
London Bulletin 63
View 63
Le surréalisme au service de la révolution 63
Tintin au pays de l’or noir (méta) 63
Au rendez-vous allemand (P. Eluard) 77
Oui Patron (Philippe Boegner) Julliard 88
Elle est bien roulée mais la gueule est pas terrible 98 (titre non publié, DF)
Les musiciens de jazz et leur vœux 111 (n)
Une saison en enfer 152
Mes prisons américaines 164
T’aimer follement 201

Média (films)

Les nuits de Cabiria (F. Fellini) 21
À bout de souffle (JLG 1959) 32
Le Corbeau (H.G Clouzot) 91
Jazz on a Summer’s Day 137
French Connection (W.Friedkin) 164
Emmanuelle (1) (J.Jaeckin) 217
Un homme et une femme (C. Lelouch) 224
Journal d’un scélérat (É.Rohmer) 231
À bout de souffle (JLG) 231
Antoine et Sébastien (JMP) 237
Tumuc Humac (JMP) 238
Sale rêveur (JMP) 238

(le livre indique que lorsque l’émission « Salut les copains » commença d’être connue (tout début des années soixante – les premières quotidiennes datent d’octobre 59) les lettres arrivaient à Europe Numéro Un par sacs postaux entiers (un peu comme on entend toujours (ou seulement parfois) dire que les diverses stars* entretenaient les postes par les diverses missives reçues) – on remarque la preuve de la renommée (un prénom, une ville et basta) apportée (et valorisée) par le livre demeure du plus simple appareil; cette image montre aussi que la lettre a été postée rue de la Boétie (vers midi), c’est-à-dire à (soyons charitables) quelques centaines de mètres des bureaux de ladite radio, ce qui infère peut-être que les postie.è.r.es en charge du tri aient (un peu) connu (pas mal, certes) le destinataire de ladite lettre. Il est par ailleurs indiqué dans l’autobio dudit que la lettre était vide « c’était juste pour voir si elle arriverait » aurait chouiné la postante (car il s’agissait d’une postante, mais je ne sais plus (honte sur moi) dire qui elle était – probablement une employée de la station si mes souvenirs sont exacts – ce n’est pas non plus d’une cardinale importance, on en convient).

* : il y a une composante de la star chez JMP comme chez DF (vite fait sur le gaz : sexe drogue et rock’n’roll) légèrement cryptée ou cachée ou tenue secrète – les images de DF sont relativement rares – on regarderait avec profit, sans doute, l’attitude réflexive énoncée par JMP lorsqu’il explique à DF qu’il va commettre un livre sur sa propre personne (« crois-moi laisse tomber, il vaut mieux que tu parles de toi, parce que moi, finalement, ça n’est pas très intéressant « ), alors il en fera un livre de souvenirs (sous-titre de l’ouvrage).

Bêtement ce matin-même (or donc le 19/04/2021), j’ai posté (sans faire de photo, suis-je con) la mienne avec l’adresse (portée à l’index) indiquée par JMP (évasive, certes) à New-York (j’en garde la teneur qui n’a rien de particulier, sinon qu’elle condoléance pour la perte d’un ami cher – Christophe, en l’espèce).
Reposons en cette évocation ici cette image

peut-être due à JMP (probablement, voir le coup du clopo comme pour les Beatles) (on admire le chaussettes ? dans la photo, essayez de remarquer celles que porte DF : il y an, lors des émissions de radio (fin de la retranscription de l’émission numéro 3), ceci :

(souriant) et de quoi avez- vous eu honte dans votre vie, DF ?
(rires) un jour sur les Champs-Elysées quand j’avais sept ou huit ou neuf ans, j’avais des chaussettes jaunes, tout le monde me regardait, je suis rentré précipitamment dans le cinéma pour changer de chaussettes
Des chaussettes courtes ou des chaussettes longues ?
Non, c’était des chaussettes longues, j’avais un pantalon de golf… je me souviens que j’ai vu au Biarritz « Monsieur Smith au sénat »
de monsieur Capra
Oui
et vous étiez habillé en Tintin en fin de compte en Tintin reporter déjà
A peu pr… absolument et j’ai eu honte vraiment c’est un jour où j’ai vraiment eu honte d’être moi…

Non, mais le type a quelque chose d’attachant – aussi (même si on ne comprend pas bien : voilà un garçon de huit ou neuf ans qui entre dans un cinéma pour changer de chaussettes – bon, mais d’où tire–t-il ses autres chaussettes ? ou n’en porte-t-il plus, avec des pantalons de golf ?).

Celle lettre est datée du 29 mars 61 : expérience réitérée donc à soixante ans de distance (et à quelques milliers de kilomètres, sans compter la renommée du destinataire qui s’est tout de même émoussée ou évaporée) (si tant est qu’une renommée se comporte en gaz). L’employé aux écritures (c)** , et donc aux images aussi,  ne pense pas se faire connaître de l’auteur du livre.
** : Employée, on ne vous voit plus guère en votre blog, on espère qu’il ne vous est rien arrivé de fâcheux… Faites signe (si vous arrivez jusqu’ici) donc avant qu’on en fasse nous-mêmes.

Marques

Aigle Azur (compagnie d’aviation) 190
Arthus-Bertrand 80
Audimat (pas encore) 165
Babygros 257
Bentley 182
Buick Electra 164
Burburry 29
Camel 256
Cartier (montres) 104
Charvey 35
Cinémascope 29
Coca-Cola 256
collection Pourpre (livres) 58
Dacron 29
Dassault (jet privé) 97
Dinky Toy 97
Dodge (auto) 135
Eau de Cologne 200
Éclatron (flash) 92
Fermeture Éclair en Kevlar 52
Ferrari 88, 182
Ford* T-Bird 69, 85, 86,256*
Gallimard 58
Hasselblad 130
i pod 101
Jeep 82
Kodak (cliclac merci) 203
La Pléiade (J. Schiffrin) 58
Le Livre de Poche 58
Leica 29, 88, 168, 175
Les Lainières (Roubaix) Pingouin 88
margaux 36 (vin) 191
Mood (disques DF) 113
Musicorama (concert Olympia) 91
Nagra 140
Newport (cigarette) 135
Peugeot 403 31
Polaroïd 111
Pour un homme (parfum) 34
Renault (bibliobus camionnette HF) 55
Rolleifex 30, 83, 86,168
Rosy (dessous femmes) 127
Samsonite 149
Série Noire 58
Zippo 32
Anello and Davide (chausseurs Londres) 206
Ford Mustang 224
Disneyland (de la pensée actuelle) 232
Chanel 239
Eyeball (bateau) 140

Images photos
crédits : 1 : DF ; 2 : JMP ; 3 : Willy Rizzo ; 4 : D.R.

(dédicace) à Régis Pagniez et Jean Demachy 7 (2)
Lauren BACALL, Humphrey BOGART, François PÉRIER 22 (4)
DF (1956) 24 (4)
DF (juillet 40) 70 (4)
DF (Libération 44) 80 (4)
DF (20 ans en 48) 86 (4)
DF et Benno Graziani (1951) 25 (4)
DF et le staff de ParisMatch (1955) 31 (4)
DF et son cousin José le Dielou 81 (4)
DF André Lacaze Walter Carone (1952) 33 (4)
DF et Didi (en 37) 60 (4)
DF Marc Demotte et Jean Prouvost 89 (4)
DF et Jean Roy (île d’Yeu) 94 (4)
DF et Frank Ténot (hebdo 1/4/56) 124 (4)
DF et Jean Demachy Maurice Tabrad (Deauville) 131 (4)
DF JMP et Frank Ténot 1957 162 (4)
DF et Suzy 166 (4)
DF avec Sylvie, Johnny, Françoise en 1962 192 (4)
Roger Thérond et DF par Willy Rizzo 241 (3)
Contrat entre DF et Rupert Murdoch 246 (4)
Jean-Luc Lagardère et DF 247 (4)
DF et John John Kennedy 249 (4)
DF Sondra et Nesuhi Ertegun 251 (4)
DF et Man Ray 252 (4)
DF et Dorothea Tanning 253 (4)
DF et l’œuvre de John de Andrea 258 (4)
Henri et Charles FILIPACCHI (avant 1922) 41 (4)
Edith et Henri FILIPACCHI 49 (4)
E. et H. et DF en 1939 63 (4)
Elisabeth (1° épouse DF) 84 (4)
Henri Filipacchi 56 (4)
Jean DEMACHY Régis PAGNIEZ 7 (2)
incendie de Smyrne (1922) 44 (4)
Jacqueline POREL (1938) 21 (4)
une de Paris Match (la maréchale Pétain par DF) 95 (1)
Astrid Maillet-Contoz (amie/compagne DF) 99 (1)
Claude Nobs 102 (2)
Claude Nobs et Thierry Amsallem 103 (4)
Vincent Auriol arrivant à New-York (image DF) 105 (1)
Hélène Lazareff, DF et Paul Auriol (paquebot IdF) 107 (4)
Clifford Scott, Mezz Mezzrow, Lionel Hampton et Claude Bolling photographié par DF (à l’image) 114 (4)
Suzy Parker par DF 129 (1)
Duke Ellington par DF 138 (1)
Babs Gonzales par DF 139 (1)
Dizzi Gillespie DF et Willy Bryant («maire» de Harlem) 140 (4)
JMP et Sondra Peterson 150 (1)
Louis Armstrong par DF 153 (1)
Dizzie Gillespie par JMP 155 (2)
Barney Wilen, Pierre Michelot, Sacha Distel,Frank Ténot,
Marcel Romano et DF au club St. Germain 156 (4)
Zizi (Monique Prunier) et sa chienne Java 159 (4)
Eddy Mitchel en 1961lorsde sa tournée en Algérie 172(2)
Régis Pagniez 180 (4)
JMP et Régis Pagniez chez DF à Nex-York 181 (4)
Jamie et Régis Pagniez en 1958 182 (4)
la lettre d’un auditeur de l’émission 193 (4)
Jacques Wolfshon et Françoise Hardy 195 (4)
Première photo de Françoise dans sa chambre rue d’Aumale 9/62 196 (2)
Sylvie Vartan en 1962 198 (4)
Sylvie Vartan et JMP à NYC en 1963 199 (4)
Johnny Hallyday en 1962 200 (2)
Paris Presse fait saune sur le concert de la Nation 203 (4)
Les Beatles à Londres en 1963 204 (4)
Studio Carnot, 12 avril 1966,16 heures 205 (2)
DF et les Beatles en 1963 206 (4)
Dani, JMP, Françoise Hardy et Jean-Paul Goude 207 (4)
Ma sœur Anne-Marie au début des années 60 214 (4)
DF couverture Évènement du Jeudi 222 (4)
Ma première photo de Claude François 224 (2)
Mick Jagger en 1965 226 (2)
Les trois Jacques,Lanzmann, Dutronc et Wolfsohn en 1966 227 (2)
Jacqiues Dutronc en 1966 228 (2)
Danielle et Paul Guégauff dans les années 60 232 (4)
Clémence Gégauff en 2007 235 (2)
JMP avec le casting du film, J.Dutronc, Marisa Pavan, François Périer,
Ottavia Piccolo et Keith Carradine sur le tournage d’Antoine et Sébastien 237 (4)

 

 

Le feuilleton de l’attente :

en maison(s]témoin
1. avec Bulle Ogier
2. avec Maria Schneider
3. avec Jean-Pierre Rassam
4. avec Raoul Jet Lévy
5. avec Jean-Marie Périer

 

ici :
sous TEC Cinéma on trouvera
– un index Bulle Ogier,
– un index Maria Schneider,
– trois index Jean-Pierre Rassam,
– deux index Raoul Lévy

 

Share

3 Comments

    majoritairement un monde qui m’est étranger (comme le livre) alors je glisse, m’attardant avec curiosité sur les textes et je suis surtout en admiration grande devant le travail fourni et en envie un peu devant ce qui vous a poussé à ça, d’intérêt, de persévérance, de goût pour…

  • Oui, un travail de titan… mais tout ça pour DF ?

    Il faut vraiment aimer « les people » que tu trouves sans doute quelque peu inintéressants (je n’ose employer l’un de tes qualificatifs favoris) par ailleurs…

    Donc bravo pour le boulot (voir la rue du même nom près du palais Royal) et la somme des occurrences, renvois, notes et autres bifurcations (finalement, aiguilleur à SNCF, cela aurait dû te plaire !!!).

    Je me souviens fort bien de « SLC » et des photos de « JMP » (pour parler comme toi par initiales plus ou moins cryptées)…

    Et aussi de « Pour ceux qui aiment le jazz » (générique « Blues March », Art Blakey & The Jazz Messengers, une émission de Franck Ténot et Daniel Filipacchi) puisque je l’écoutais régulièrement et que j’avais même gagné, en répondant une fois au jeu-concours, un 33 tours de Dizzy Gillespie avec Sonny Rollins et Sonny Stitt (« Dizzy et les deux Sonny ») avec mon nom cité, un soir, sur « Europe Numéro 1 ».

    J’ai toujours ce disque. 🙂

  • @Dominique Hasselmann : Titan, n’exagérons rien,quelques dizaines d’heures tout au plus – immondes, les people ? jamais – ils (et elles) sont du peuple et du monde (à la ville et au monde, si tu préfères) :°)) – je connaissais cette histoire du disque, oui,mais je ne savais pas qu’on avait dit ton nom à l’antenne – mais un « DR » comme photographe ça te dit quelque chose ? (pour le reste, longtemps j’ai donné des horaires au téléphone à la SNCF – c’était aux Batignolles – et longtemps aussi des enquêtes dans les trains tous azimuts)
    @brigitte celerier : si vous voulez, j’ai l’article d’Edgar Morin sur les yéyés qui vous éclairerait sur ce monde d’avant… :°)) merci de suivre (plus ou moins) en tous cas…

Laisser un commentaire