Pendant le weekend

1871 Lundi 26 Juillet 2021

 

 

 

on a fini de penser à tout ce qu’implique cette politique menée au jour le jour – lorsque des voies de faits seront avérées contre l’administration (cette fille aînée du pays) on fera donner l’armée – et si l’armée ne se révolte pas, les fauteurs de trouble se retrouveront en prison (espérons que ne coule pas le sang)- je ne me souviens de rien de tel mais j’étais petit et jeune et nouvellement debout au début des années soixante – la pluie tombait lorsque j’achetai hier  cabillaud et flétan (au hasard de l’étal) pour confectionner une première de ceviche

augmenté d’un houmos maison (troisième du nom) – et d’un taboulé des invités – un genre de fête  (le passanitaire en quick response code porté en badge plastifié, comme une oriflamme) et la pluie qui avait chu – cette image directement venue de l’éther (merci à vous Employée) (4 d’un coup : on pourra broder cette enseigne sur votre écharpe T-shirt rouge) (félicitations – quelle prise) rue de Beaune disiez-vous (#377 et bis et ter et quater) – il y avait là un carré des antiquaires où les fervents de cette corporation mettaient en vitrine leurs plus belles (selon eux, évidemment) occasions (ces trucs-là sont le plus souvent d’occasion, il ne faut pas trop se leurrer) (hum)

non que le neuf ait plus de valeur (et d’attrait, surtout), il semble – ils (et elles) les installaient sur des tissus moirés imitant le satin, tous uniformément de la même teinte – enfin cette corporation, cette rue laquelle accède au quai où vivait TNPPI – et justement, au dessus du poissonnier tatoué à son cou, en uniforme dans les oranges, revint le soleil tout à coup, et (elles vous sont dédiées, ainsi qu’à elle, et à toutes celles et ceux, ne soyons pas mesquins) ces fleurs de deux bouquets en un réunis sur table rouge (elles sont « du jardin » vantait la petite ardoise)

(voilà qui remémore le Green du Paulo pour son Arthur qui faisait « voici des fleurs des fruits/des feuilles et des branches » (etc.))

 

 

Share

6 Comments

    Je réponds derechef à ta question sur mon blog ce matin :

    – tu veux un ceviche tourneur ?

    (beaux lions en vitrine) 🙂

  • c’est impoli de répondre à une question par une autre (un kebab, oui, pourquoi pas ?)

  • merci à l’employée Oui
    et merci pour les roses

  • (Pas une écharpe, juste un t-shirt rouge) et merci pour l’exposition des beaux bestiaux

  • corrigé…! (merci à vous)

  • bienvenue à vous

Laisser un commentaire