Pendant le weekend

1913 Lundi six septembre 2021

 

 

 

des coquetteries sans doute que ces dates – le rêve de cette nuit était trop embrouillé pour s’en souvenir – je dors trop (je fais comme JPS – je lis le « Cérémonie des adieux » par le Castor (aka SdB), désespérante agonie qui commence par la perte de la vue – j’ignorai qu’il (et elle certainement) descendait au Monaco (il jouxte le Gritti – sans doute se sont-ils croisés eux et lui F. (et elle, M. sa femme) dans les années cinquante) – c’est égal ce dimanche fut parfait

(ainsi que cette quadrature du cercle parfaitement réalisée) le lendemain il faut penser à partir – il fait beau, chaud, tendre doux – septembre dans ces cas-là (je me souviens de ceux d’après le travail – 70, 71 le matin à la piscine trente ou cinquante longueurs, retour à pied) je l’adore – vu cette actrice qu’on aime dans le canard (elle est de 26)

elle a marié le Lanzmann Claude entre 63 et 71 dit la chronique (Judith Magre qui joue au petit Montparnasse – non loin d’où vivait le Castor et son JPS –  il n’était d’ailleurs pas spécialement à elle non plus qu’à personne – on verra à faire quelque chose avec ces deux-là et les hôtels cités comme on fit avec le Modiano) non, on s’en fout même si la pièce traite de la secrétaire de Goebbels (j’ai oublié, je ne savais pas, j’étais naïve) (pièce que je n’ai pas vue mais je te dis : on s’en fout)

je me souviens qu’à Paris avant de partir, dès le 2 de ce mois, l’automobiliste était déjà sur les dents – ça klaxonnait, ça hurlait furibard – on ne prendra plus la voiture pour des balades de nuit, tranquilles douces claires – le fils de l’idiot (jamais pu le piffrer sentir celui-là) (lui, pas son fils, lui a épousé la grande asperge qui chantait « tous les garçons et les filles de mon âge ») (suis-je assez clair ou faut-il que j’édulcore moins encore ?) chantait un « j’aime plus Paris » – bah – vivement qu’il se remette à pleuvoir, on mettra les impers, on regardera passer le monde munis de nos paxanitères –

beau doux chaud (ici le cerisier qui commence à faire marronnier de journal) (tant mieux) travaux rangements route (le 98 super sur l’autoroute frôlait à l’aller les 1.80 e quand même – on se souvient des cris d’orfraies qui emplissaient les oreilles occidentales à la fin du siècle dernier : « bientôt dix francs le litre de super !!! » – non mais la voiture, c’est plus ça, non et c’est dommage) (ça ne fait rien : je me souviens aussi que la Margot aimait à se promener, se faisait conduire certes, dans sa quatre-cent-cinq ou cinq-cent-quatre je ne sais plus)

Share

2 Comments

    que cela dure ainsi et profitez-en !

    le petit Montparnasse me rajeunit, me ramène au temps de Jacques Seiler, un presque ami, lui et sa femme Anne-Sophie Kern (étaient locataires d’un immeuble que je gérais mais nous nous sommes rencontrés trois ou quatre fois en dehors de ce contexte et j’étais invitée à ses spectacles)

  • @Brigitte Celerier :toujours beaucoup aimé Jacques Seiler (because of le jeu de mot qui a dû l’encombrer un moment j’imagine) (il y avait son homologue Jean Braye) (nous sommes en commentaire, cela n’importe pas trop)(JPS vivait à la fin de sa vie au 29 du boulevard qui va au cimetière – peut- gériez-vus, cet immeuble ?) (merci de vos commentaires en tout cas)

Laisser un commentaire